Porter la recherche canadienne au niveau de chef de file mondial

Compilation de cinq images, soit un ciel étoilé bleu foncé; un ordinateur portable orange sur fond orange; une image numérique d’un cerveau humain; une vaste étendue d'océan bleu sous un ciel bleu et une femme enceinte tenant un verre d'eau dans une main et quelques comprimés dans l'autre.

Porter la recherche canadienne au niveau de chef de file mondial

Les chercheurs de partout au pays sont fin prêts à nous conduire vers une transformation profonde grâce à un nouvel investissement de notre Fonds d'innovation.
3 mars 2021

L’essor de la communauté de la recherche canadienne, repose sur sa capacité à tirer le plein potentiel de son personnel et de son infrastructure de recherche. Les projets d'infrastructure financés dans le cadre du concours 2020 du Fonds d'innovation aideront les équipes de recherche du Canada à rester à l'avant-garde de l'exploration et du savoir au regard du monde. Grâce à des outils à la fine pointe de la technologie, les chercheurs et chercheuses seront en mesure de créer des avantages sanitaires, sociaux, environnementaux et économiques d’envergure et de relever des défis planétaires.

Découvrez à travers ces articles quelques-uns des projets d'infrastructure de recherche qui ont reçu du financement et ce qu'ils vont permettre aux chercheurs d'accomplir :

  • Plus de 75 pour cent des femmes enceintes prennent des médicaments. Nous disposons de peu d’informations concernant les risques ou les bénéfices de ces médicaments parce que les femmes enceintes sont généralement exclues des essais cliniques afin de protéger les bébés. Conséquence involontaire : les conseils fondés sur des données probantes pour aider ces femmes à décider de continuer la prise de leurs médicaments ou de commencer un nouveau traitement pendant la grossesse sont rares. « Nous savons par exemple que certaines femmes enceintes souffrant d’épilepsie,...
  • Le carburant représente quatre-vingt-dix-huit pour cent de la masse d’une fusée. C’est ce qui permet à celle-ci de vaincre la gravité terrestre et de rejoindre l’espace. Les deux pour cent restants découlent du poids de la fusée et de sa cargaison. Or, réduire ne serait-ce qu’une fraction de ce pourcentage permettrait de diminuer considérablement la quantité de carburant consommé. Résultat : des économies et une incidence moindre sur l’environnement. Zheng Hong (George) Zhu, ingénieur en mécanique et en aérospatial de l’Université York, et Jun Yang, ingénieur en...
  • Plus de quatre millions de Canadiennes et de Canadiens souffrent de maladies du cerveau comme la démence, la maladie de Parkinson, les accidents vasculaires cérébraux, la maladie d’Alzheimer, la sclérose en plaques et les troubles mentaux. Et pourtant, les recherches sur les traitements progressent à une telle lenteur que les frustrations elles, augmentent. Le problème? Selon Jen Gommerman, immunologue à l’Université de Toronto, c’est que ce ne sont pas seulement des maladies du cerveau; ces maladies touchent le corps tout entier. « Il devient évident qu’elles ont un...
  • D'après Raymond Frogner, responsable des archives du Centre national pour la vérité et la réconciliation de l’Université du Manitoba, « nous sommes ce que nous choisissons de nous rappeler, et aussi ce que nous choisissons d’oublier. » C’est le fondement d’un projet de l’Université du Manitoba visant à construire l’architecture numérique du Centre national pour la vérité et la réconciliation. Dépôt d’archives des documents recueillis par la Commission de vérité et réconciliation du Canada, le centre a été créé pour rassembler l’histoire complète et...
  • Dans les 2 000 mètres supérieurs de l’Atlantique Nord, une série de capteurs flottants à la dérive fournira bientôt des données détaillées sur les effets des changements climatiques sur les pêches lucratives de la région. Dès l’automne prochain, les flotteurs Argo commenceront à effectuer des sorties hebdomadaires depuis les profondeurs de l’océan jusqu’à la surface de la partie nord-ouest de l’Atlantique Nord et de la mer du Labrador. En remontant, leurs capteurs miniatures mesureront l’oxygène, les nitrates, le pH, les particules en suspension, la chlorophylle,...