Mandat

Le mandat de la FCI consiste à verser des contributions financières aux universités, aux collèges, aux hôpitaux de recherche et aux établissements de recherche à but non lucratif pour leur permettre d’acquérir de l'infrastructure de recherche et ainsi d’accroître leur capacité à mener des activités de recherche de grande qualité.

La FCI finance jusqu'à 40 pour cent des coûts d’un projet d'infrastructure de recherche. Ce financement sert levier pour attirer le reste des investissements de partenaires des secteurs public, privé et sans but lucratif. 

En tant qu’organisation professionnelle indépendante, la FCI relève d'un conseil d'administration.  Elle exerce ses activités conformément aux dispositions stipulées dans les accords de financement conclus avec le gouvernement du Canada. 

 

Objectifs

  • Accroître la capacité du Canada de mener d’importantes activités de recherche scientifique et de développement technologique de calibre mondial 

  • Appuyer la croissance économique et la création d’emplois, et favoriser l’amélioration de la qualité de l’environnement et de la santé grâce à l’innovation 

  • Accroître les possibilités de recherche et d’employabilité pour la prochaine génération de personnel canadien hautement qualifié  

  • Favoriser la collaboration et la formation de réseaux productifs entre les universités, les collèges, les hôpitaux de recherche, les établissements de recherche à but non lucratif et le secteur privé canadien


Principes d’équité, de diversité et d’inclusion

La FCI s’engage à respecter les principes d’équité, de diversité et d’inclusion. Dans l’ensemble de ses activités, elle reconnait qu’un large éventail de perspectives, de compétences et d’expériences contribue à rehausser le niveau d’excellence en recherche.

Équité : Nous voulons que tous les établissements admissibles au financement de la FCI aient accès et puissent bénéficier de nos programmes et de l’infrastructure que nous finançons au moyen de procédures bien établies, justes et impartiales.

Diversité : Nous accordons de l’importance aux caractéristiques qui permettent aux établissements et à leurs communautés de recherche de réussir, quel que soit leur parcours ou leur provenance. Cela comprend notamment les caractéristiques individuelles comme le genre, la langue, la culture et le stade de carrière, les caractéristiques institutionnelles comme la taille, le type et l’emplacement, ainsi que celles de l’ensemble du spectre de la recherche fondamentale et appliquée et de chaque discipline.

Inclusion : Nous encourageons une culture de collaboration, partenariat, contribution et engagement entre divers groupes de personnes, établissements et domaines de recherche afin de maximiser le potentiel de l’écosystème de recherche du Canada.

Nous croyons que favoriser une culture équitable, diversifiée et inclusive est la responsabilité de l’ensemble de l’écosystème de la recherche, y compris les bailleurs de fonds, les établissements, les chercheurs, les experts et les évaluateurs.

Infrastructure de recherche

L’infrastructure de pointe financée par la FCI comprend les équipements, installations, laboratoires, le matériel informatique, logiciels et bases de données nécessaires pour mener des travaux de recherche d’avant-garde.
La plupart des gens associent le mot « infrastructure » aux routes, aux ponts, aux conduites d’eau et à toutes ces structures qui facilitent le quotidien. Alors, qu’entendons-nous exactement par « infrastructure de recherche »?

Nous sommes la Fondation canadienne pour l’innovation et nous investissons dans l’équipement et les installations qui permettent aux chercheurs de toutes les disciplines de voir grand et d’innover.

Cela peut vouloir dire aménager des espaces de recherche ultramodernes. Par exemple des installations d’imagerie avancée, des centres de génomique et des plateformes de stockage numérique. Ou investir dans des équipements sophistiqués comme des séquenceur d’ADN, des spectromètres de masse et des lasers de haute précision. Tout cela constitue l’infrastructure de recherche dont les chercheurs ont besoin pour faire avancer les connaissances.

Au fil des ans, la FCI a investi dans certaines des infrastructures de recherche les plus réputées du Canada. Du SNOLAB, à Sudbury, où travaille le chercheur canadien qui a reçu le prix Nobel pour ses travaux en physique des particules et en cosmologie, jusqu’au Musée d’anthropologie de Vancouver, où les galeries de multiversités et les laboratoires permettent une approche novatrice à l’étude d’artéfacts autochtones, en passant par le brise-glace de recherche Amundsen, qui a pour mission d’étudier les effets du changement climatique, le Centre canadien de rayonnement synchrotron à Saskatoon, où la lumière sert à observer la matière jusqu’au niveau atomique, et l’Ocean Tracking Network, qui met en réseau des chercheurs du monde entier dans le but de favoriser la conservation et l’utilisation durable des océans.

Investir dans l’infrastructure de recherche des universités, des collèges et des hôpitaux de recherche du Canada permet à nos meilleurs chercheurs de contribuer à une population en meilleur santé, un environnement plus propre, une prise de décisions fondée sur les données probantes et des entreprises canadiennes plus concurrentielles. En somme, investir dans les infrastructures de recherche accroît la qualité de vie et la prospérité des canadiens. À la FCI, nous croyons que la recherche est au service des collectivités.