PART I: Innovation starts with an idea

Simulation d’une tornade, telle une colonne de brouillard matinal, qui est propulsée du plafond d’un vaste tunnel noir. Un croquis à la main d’un tunnel aérodynamique recouvre partiellement l’image.

SECTION I : L’innovation débute par une idée

Réinventer l’étude de l’aérodynamique, d’un croquis à une révolution de l’ingénierie. Western University.
24 avril 2017

Une tornade est propulsée du plafond du tunnel aérodynamique tridimensionnel de l’Institut WindEEE de la Western University. Ce croquis (en superposition) du directeur fondateur de l’institut est à l’origine d’une nouvelle génération de technologies d’aérodynamique. Loin d’un simple tunnel conventionnel en forme de long corridor avec des ventilateurs ne soufflant que dans une direction, WindEEE compte six faces, est muni de ventilateurs au plafond et sur les murs et propulse l’air dans plusieurs directions, ce qui permet aux chercheurs de mieux simuler les rafales descendantes d’orages, les tornades et les courants-jets à basse altitude. Ensemble, ces phénomènes sont la cause de plus de la moitié des dégâts causés aux infrastructures en Amérique du Nord. Grâce à WindEEE, les chercheurs peuvent améliorer la conception des bâtiments, des lignes de transport d’électricité, des parcs éoliens et des panneaux solaires.

Mention de source : Institut WindEEE de la Western University (photographie); Horia Hangan, Institut WindEEE de la Western University (croquis)


Projection d’une image du roi Louis XIV sur les édifices, qui se reflète dans une masse d’eau en avant-plan.

Donner vie à l’histoire de la ville de Québec au moyen de l’expertise pour créer la plus projection à ciel ouvert au monde. Université Laval.

Pour le 400e anniversaire de la ville de Québec, en 2008, projection sur les silos à grains du port. Cette projection à ciel ouvert, intitulée Le Moulin à images, est une création de Robert Lepage, dramaturge et metteur en scène. Pour accéder aux images historiques, M. Lepage s’est tourné vers le Laboratoire de muséologie et d’ingénierie de la culture de l’Université Laval, qui utilise les technologies numériques pour aider les musées à mettre en valeur la culture et le patrimoine. Son directeur, Philippe Dubé, est un expert de l’ethnohistoire de Québec. Durant ses cinq éditions estivales, Le Moulin à images a suscité l’attention de la communauté internationale et attire des millions de visiteurs.

Mention de source : Cosmo Condina North America/Alamy
 

Un homme exécute une neurochirurgie en regardant dans un oculaire, utilisant sa main pour contrôler un robot. Il est entouré de multiples écrans d’ordinateur qui diffuse des images en temps réel.

Exploiter la précision de la robotique pour augmenter le succès des interventions chirurgicales au cerveau. University of Calgary.

Un chirurgien utilise le seul robot au monde capable d’effectuer des opérations neurochirurgicales sur des patients à l’intérieur d’un appareil d’imagerie par résonance magnétique. Conçu par une équipe de la University of Calgary, le NeuroArm offre la même précision que le bras canadien (Canadarm2) de la Station spatiale internationale combine avec la capacité décisionnelle de l’humain. D’abord utilise pour retirer une tumeur cérébrale en 2008, le robot traite depuis avec succès des patients du centre médical Foothills de Calgary. Grâce à cette technologie, les interventions pourraient être plus efficaces et moins invasives, ce qui accélérait la guérison et réduirait les couts.

Mention de source : University of Calgary

Visonner SECTION II : Elle s’appuie sur le savoir
Retourner à la collection L’innovation - Le désir d’améliorer les choses

Illustration of a signpost and arrow pointing to the left which represents past guides

Le désir d’améliorer les choses

Un livret commémoratif pour marquer le 20e anniversaire de la Fondation canadienne pour l’innovation