Research is my business partner

Assemblage de visages d’entrepreneurs et d’images de leurs environnements de travail

Mon partenaire d’affaires : la recherche

Partout au Canada, des entreprises innovent, croissent et prospèrent en s’associant à des laboratoires de recherche de pointe
27 janvier 2020

Pour les petites et les moyennes entreprises, la clé du succès pour rester concurrentiel est le changement.

Cela veut dire remettre en question les idées reçues pour favoriser de nouvelles possibilités, revoir les procédés pour trouver des solutions plus durables et donc plus rentables et réinventer les technologies qu’on tient pour acquises afin de les rendre encore plus puissantes et d’explorer de nouveaux marchés.

Et, comme le monde évolue plus rapidement que jamais, les entreprises qui adoptent le changement devanceront les autres et les économies qui soutiennent la recherche, elle qui favorise ces transformations, seront celles qui progresseront.

Dans ce recueil d’histoires, vous découvrirez des entreprises canadiennes qui se sont engagées dans la voie du changement en collaborant avec des laboratoires de recherche de calibre mondial.

  • Le premier prototype de barres de commande en plastique créé par l’entreprise de surfs cerfs-volants Ocean Rodeo de Victoria avait été un cuisant échec. Des essais qui simulaient la force du vent, le poids d’un surfeur cerf-voliste et la torsion associée à l’exécution de manœuvres avaient fait se briser, craquer et éclater les barres de commande. Des spécialistes du collège Camosun ont résolu ces problèmes et testé les nouvelles barres pour démontrer qu’elles dépassaient les normes de l’industrie dans les essais de résistance. Aujourd’hui, Ocean Rodeo a augmenté...
  • La péninsule du Niagara est la première région productrice de vins au Canada, malgré une géographie et un climat qui posent des défis particuliers. L’Institut de recherche sur la viticulture et l’œnologie en climat froid de l’Université Brock mène des recherches pour aider les vignerons à surmonter ces défis. Il aide notamment le Fielding Estate Winery à accroître ses ventes de vins mousseux de 30 pour cent. Retourner à la collection "Mon partenaire d’affaires : la recherche"...
  • Jill et Derrick Green menaient une vie paisible à Cleveland, en Ohio, lorsqu’ils ont reçu l’appel de Bruce Balcom, un ancien professeur de M. Green à l’Université du Nouveau‑Brunswick. Cet expert en sciences des matériaux venait de découvrir un moyen d’utiliser l’imagerie par résonance magnétique (IRM) pour analyser le comportement du pétrole et du gaz dans la roche et souhaitait que le couple revienne au Nouveau-Brunswick pour commercialiser cette technologie. « Nous avons ri parce que nous menions une belle vie là-bas. Nous nous sommes dit qu’il n’en était...
  • Au début du siècle, Chantiers Chibougamau a été confronté à un dilemme : la demande pour les produits du bois d’œuvre résineux traditionnels – son principal secteur d’activité – était en baisse et le différend sur le bois d’œuvre résineux, qui perdure entre le Canada et les États-Unis, accentuait la nécessité de trouver de nouvelles sources de revenus. Comme les arbres récoltés dans le nord du Québec sont souvent relativement petits, l’entreprise devait innover pour demeurer rentable. Grâce à un partenariat avec FPInnovations, la société a développé une...
  • Le Manitoba compte 67 000 kilomètres de routes non revêtues. C’est assez pour faire une fois et demie le tour de la Terre. C’est aussi 67 000 kilomètres de risques d’ornières, de nids de poule et de nuages de poussière géants. Habitant le long d’une de ces routes tout près de Brandon, le professeur de géologie Hamid Mumin de l’Université de Brandon comprend bien le problème. Quand il a entendu parler de Cypher Environmental à un congrès du secteur minier, il a entrevu une solution. Cypher produit EarthZyme, un catalyseur liquide qui, mélangé à l’argile, forme...