Croissance de l’industrie ontarienne des cultures de serre représentant un milliard de dollars

Tomates vertes à la vigne

Croissance de l’industrie ontarienne des cultures de serre représentant un milliard de dollars

La recherche en génomique pourrait freiner les pertes de cultures à valeur élevée dues à une maladie
7 novembre 2018

Représentant un chiffre d’affaires de plus d’un milliard de dollars en 2017 et plus de 16 000 employés, les cultures de serre de l’Ontario jouent maintenant un rôle important dans l’économie de la province. Ce n’est pourtant pas facile. Chaque année, des producteurs de légumes comme Greg Devries doivent lutter contre des maladies dans leurs serres, sinon ils risquent de perdre vingt pour cent de leurs cultures.

Le président de Truly Green Farms de Chatham dit qu'il peut s’agir de la tomate au meilleur gout sur le marché, mais si elle est vulnérable au chancre bactérien ou à la moisissure, il est très difficile de la considérer comme un choix logique du point de vue économique.

« Une acre de tomates peut générer des centaines de milliers de dollars, donc un faible point de pourcentage peut avoir une grande incidence. »

Entre en scène le Centre for Plant-Microbe Chemical Genomics. Le projet financé par la FCI rassemble des chercheurs en génétique de la University of Toronto et des experts de l’amélioration génétique des cultures du Vineland Research and Innovation Centre, un établissement de recherche à but non lucratif de la région de Niagara, en Ontario. Ensemble, ils utilisent la génomique avancée pour créer des variétés de tomates, de concombres et de poivrons de serres qui résistent à la maladie.

Pour G. Devries, qui teste certaines de ces variétés dans ses serres, la recherche du centre promet d’accroitre considérablement le chiffre d’affaires : Une acre de tomates peut générer des centaines de milliers de dollars, donc [la protection d’un] faible point de pourcentage [contre la maladie] peut avoir une grande incidence. Si l’on multiplie ce résultat par le nombre d’acres de serres, il est certain que cette mesure aura des retombées importantes pour l’industrie.

Retourner à la collection