Une nouvelle façon de mesurer les résultats de nos investissements

2 juin 2017

OTTAWA (ONTARIO) ‒ La Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) a adopté une nouvelle façon d’évaluer l’impact du financement qu’elle accorde. Une « étude sur l’effet de catalyseur » a pour objet d’examiner l’impact global de ses investissements dans un secteur de recherche d’un établissement. Notre première étude du genre a porté sur le Centre for Analytics Research on the Environment (CARE) de l’Acadia University, qui procure aux chercheurs de l’équipement de pointe pour retracer les niveaux de contaminants dans l’environnement.

Le Fonds des leaders John-R.-Evans de la FCI a financé cinq projets de recherche en environnement menés à Acadia. En regroupant l’infrastructure de chacun de ces projets à un seul endroit pour créer CARE, cette université de petite taille a eu un impact important dans les études environnementales. L’établissement a pu convaincre des chercheurs de créer un groupe multidisciplinaire composé de scientifiques, ce qui lui a permis de conclure des collaborations au Canada et ailleurs dans le monde, et de renforcer sa réputation de carrefour doté d’une expertise en formation et en recherche dans le domaine de l’environnement.

LIRE : Étude sur l’effet de catalyseur : Centre for Analytical Research on the Environment