PART V: It is rooted in research

Une salle de musée peu éclairée compte de nombreux présentoirs affichant des masques autochtones peints de couleurs vives.

SECTION V : Elle prend racine dans la recherche

Rapprocher des peuples de leur histoire grâce à des partenariats. University of British Columbia.
24 avril 2017

Des masques kwakwaka’wakw en provenance de la côte nord-ouest du Pacifique sont exposés au Musée d’anthropologie à la University of British Columbia. Depuis plus de 60 ans, ce musée tisse des liens avec les communautés autochtones et travaille avec elles à des projets de revitalisation culturelle. Il offre des espaces où le public peut observer des artéfacts de près ainsi qu’une collection en ligne qui permet aux communautés de retrouver et de renforcer leur identité culturelle.

Mention de source : Musée d’anthropologie à la University of British Columbia


Une rangée de poteaux de téléphone s’effondre sous le poids de la neige. Encart : gros plein sur des fibres de polymère blanches

Protéger nos réseaux électriques des rigueurs de l’hiver. Université du Québec à Chicoutimi.

Une tour de transmission s’effondre sous le poids de la glace durant la tempête de verglas qui a paralysé l’Est de l’Ontario et l’Ouest du Québec en 1998. La tempête a causé des dommages évalués entre 5 et 7 milliards de dollars, tout en privant des centaines de milliers de personnes d’électricité en plein hiver. Dans les laboratoires du Pavillon de recherche sur le givrage de l’Université du Québec à Chicoutimi, des chercheurs ont créé des enduits nanostructurés à l’épreuve de la pluie verglaçante et de la glace pour empêcher qu’elle s’accumule sur les installations électriques et prévenir de tels désastres couteux.

L’enduit illustré est fait de fibres polymères superhydrophobiques obtenues par des filages électriques comme il est démontré dans le matériel à droite.

Mention de source : ThinkStock; Richard Menini (fibres)


Une mère embrasse son bébé sur le front. Le bébé porte une paire d’appareils auditifs bleu et vert.

Améliorer notre compréhension de la perte auditive. Western University.

Une mère et son bébé vivent un beau moment de complicité après avoir fait ajuster l’appareil auditif du petit à la H.A. Leeper Speech & Hearing Clinic de la Western University. Le centre médical utilise des appareils pédiatriques mis au point au Centre national d’audiologie de la Western University. Là-bas, les chercheurs tentent de comprendre le fonctionnement du système auditif des personnes ayant une ouïe normale ou déficiente afin d’atténuer les Lourdes conséquences sociales, scolaires et financières de la perte auditive.

Mention de source : Marlene Bagatto

Visionner SECTION IV : Le désir d’améliorer les choses
Visionner SECTION VI : Des latitudes les élevées
Retourner à la collection L’innovation – Le désir d’améliorer les choses

Illustration of a signpost and arrow pointing to the left which represents past guides

Le désir d’améliorer les choses

Un livret commémoratif pour marquer le 20e anniversaire de la Fondation canadienne pour l’innovation