Mandat

La Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) verse des contributions financières aux universités, aux collèges, aux hôpitaux de recherche et aux organismes de recherche à but non lucratif pour leur permettre d’accroître leur capacité à mener des activités de recherche de grande qualité.
 

Vision

Les chercheurs canadiens sont des chefs de file mondiaux qui contribuent à notre compétitivité, prospérité et qualité de vie.
 

Objectifs

  • Accroitre la capacité du Canada de mener d’importantes activités de recherche scientifique et de développement technologique de calibre mondial
  • Appuyer la croissance économique et la création d’emplois, et favoriser l’amélioration de la qualité de l’environnement et de la santé grâce à l’innovation
  • Accroître les possibilités de recherches et d’emplois en procurant l’infrastructure de recherche nécessaire au développement de personnel hautement qualifié
  • Favoriser la collaboration et la formation de réseaux productifs entre les universités, les collèges, les hôpitaux de recherche, les établissements de recherche à but non lucratif et les entreprises privées du Canada
     

Valeurs

RESPONSABILISATION

COLLABORATION

INNOVATION

À l’externe

Nous agissons de manière transparente et responsable en évaluant et communiquant les retombées de nos activités et investissements

Nous sommes axés sur le client en offrant des services efficaces et efficients, et en consultant activement nos parties prenantes

Nous croyons à l’avenir prometteur de la communauté de la recherche du Canada. Nos investissements permettent aux chercheurs de voir grand et d’avoir un impact profond et transformateur

À l’interne

Nous faisons preuve d’objectivité en assurant l’intégrité et l’indépendance de nos processus et décisions

Nous favorisons le travail d’équipe en encourageant la diversité d’opinions, et en comptant sur les compétences et connaissances de nos collègues

Nous apportons dans le milieu de travail de nouvelles idées qui favorisent l’excellence et la créativité

Responsabilisation

La FCI s’engage à rendre compte de ses activités au public. Pour ce faire, elle attache une grande d’importance à l’évaluation de l’impact de ses investissements et à la prestation de programmes qui répondent aux besoins du Canada.

Organisme autonome, la FCI relève d’un conseil d'administration. La FCI exerce ses activités conformément aux dispositions stipulées dans les accords de financement conclus avec le gouvernement du Canada.

La FCI fait preuve d’une grande transparence. Elle a mis en place plusieurs mécanismes pour rendre compte de ses activités :

  • Pour s’assurer que les établissements recevant du financement d’infrastructure produisent les meilleurs résultats possibles pour les Canadiens, la FCI leur demande de préparer et de mettre à jour périodiquement des plans stratégiques et une liste de priorités de recherche. Les établissements doivent également soumettre un rapport annuel des résultats de chaque projet pendant une période d’au moins cinq ans.
  • La FCI mène des visites d’examen dans des établissements bénéficiaires afin d’évaluer l’adéquation et l’efficacité des politiques, des procédés et des contrôles mis en place pour gérer les projets financés. Utilisant une approche axée sur les risques, la FCI procède aussi à des audits afin de s’assurer que les contributions versées ont été utilisées selon les  modalités des accords de financement, et des politiques et lignes directrices pertinentes. Les projets qui ont reçu des contributions supérieures à dix  millions de dollars sont automatiquement soumis à un audit. 
  • Périodiquement, la FCI mène divers types d’évaluations pour appuyer l’apprentissage organisationnel, éclairer les décisions stratégiques et opérationnelles et rendre compte de l’utilisation de fonds publics.
  • La FCI communique aux Canadiens la valeur et les retombées de ses investissements dans la communauté de recherche au moyen du site Web et d’autres outils comme le rapport annuel, lequel est déposé au Parlement par le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, document qui est aussi largement diffusé. À intervalles réguliers, la FCI comparaît devant des comités permanents du Parlement.
     

Infrastructure de recherche

L’infrastructure financée par la FCI comprend l’équipement de pointe, les laboratoires, les bases de données, les spécimens, les collections scientifiques, les ordinateurs et les logiciels, les liens de communications et les bâtiments nécessaires pour mener des travaux de recherche d’avant-garde.


Retombées pour le Canada

L’infrastructure de pointe permet aux chercheurs de repousser les frontières du savoir, d’explorer l’inconnu et de produire des résultats qui contribuent au bien de l’humanité. Elle aide les établissements à attirer, à retenir et à former les meilleurs chercheurs des quatre coins de la planète et favorise la collaboration entre les établissements de recherche et les secteurs public, privé et à but non lucratif dans un large éventail de projets et de disciplines. Les infrastructures de recherche performantes mises en place dans les établissements canadiens appuient l’innovation dans les entreprises ainsi que la recherche et le développement dans le secteur privé.
 

Financement de l’infrastructure

La FCI a élaboré un processus d’évaluation au mérite indépendant, rigoureux et compétitif qui récompense l’excellence. Des experts du Canada et de l’étranger participent à ce processus, ce qui permet à la FCI de financer seulement les projets les plus prometteurs. Les contributions financières de la FCI sont versées aux établissements. Toutes les propositions doivent correspondre au plan de recherche stratégique de l’établissement.

Les établissements canadiens admissibles soumettent des propositions aux différents fonds de la FCI. Ces propositions doivent démontrer :

  • Le calibre de la recherche et le besoin en infrastructure
  • La contribution au renforcement de la capacité d’innovation
  • Les retombées potentielles de la recherche pour le Canada

La FCI finance jusqu’à 40 pour cent des coûts d’infrastructure d’un projet. Cette formule permet de mobiliser le financement de contrepartie auprès de partenaires des secteurs privé, public et à but non lucratif.