La FCI soutient l’infrastructure des chaires de recherche Canada 150

29 mars 2018

OTTAWA (ONTARIO) — Des titulaires de chaires de recherche Canada 150 dans trois universités canadiennes recevront plus de 800 000 dollars de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) à l’appui d’une infrastructure de recherche de pointe qui les aidera à mener des recherches de calibre mondial.

Parmi les bénéficiaires figurent la chercheuse australienne Shari Louise Forbes qui utilisera le financement pour mettre sur pied un laboratoire de thanatologie forensique à l’Université du Québec à Trois-Rivières afin d’étudier la mort et les changements biochimiques qui se produisent dans un organisme post mortem dans l’écosystème canadien. Ces recherches amélioreront la récupération, l’identification et le rapatriement des restes d’une victime dans les cas de personnes disparues, d’homicides, de catastrophes de masse et de crimes de guerre.

De plus, Borries Demeler, du Texas, viendra au Canada pour réaliser des études biophysiques des systèmes moléculaires à l’échelle macroscopique à la University of Lethbridge. Les renseignements obtenus seront essentiels pour l’étude des molécules dans certaines maladies humaines, dont le cancer, le VIH, l’Alzheimer et la maladie de Parkinson, et ils contribueront à fournir de nouvelles données pour enrichir les connaissances sur les processus moléculaires fondamentaux qui surviennent dans la cellule.

Ian Manners, du Royaume-Uni, mettra en place un laboratoire à la University of Victoria pour étudier les matières synthétiques. Ce laboratoire formera du personnel hautement qualifié et pourrait contribuer à la création de nouveaux produits et technologies, tels que des dispositifs d’affichage, du matériel électronique et des applications biomédicales.

La FCI appuie les trois chaires grâce à son Fonds des leaders John-R.-Evans, qui permet aux universités et aux collèges d’attirer les meilleurs talents dans divers domaines de recherche en leur procurant l’infrastructure dont ils ont besoin pour voir grand et innover.

« À la FCI, nous soutenons les universités, les collèges et les hôpitaux canadiens pour créer les conditions et l’environnement nécessaires pour attirer et retenir les chercheurs d’élite, indique Roseann O’Reilly Runte, présidente-directrice générale de la FCI. Le Programme des chaires de recherche Canada 150 est un bel exemple de collaboration entre les organismes fédéraux de financement de la recherche et un formidable moyen de bâtir l’avenir afin que nous puissions processus moléculaires élémentaires célébrer les 150 prochaines années du Canada! »

Lire : Afflux de cerveaux au Canada, prise deux

Lire : Chaires de recherche Canada 150