La FCI et le Conseil des installations scientifiques et technologiques du Royaume-Uni signent une lettre d'entente

Partenariat visant à favoriser la collaboration entre le Canada et le Royaume-Uni en matière de recherche et d'accès aux infrastructures
3 novembre 2020

La Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) a signé une lettre d'entente avec le Conseil des installations scientifiques et technologiques (STFC) du Royaume-Uni. L'entente permet aux deux organismes, dont le mandat d'investir dans les infrastructures nécessaires au soutien et à l’excellence de la recherche est le même, de coopérer dans des domaines d'intérêt mutuel.

Grâce à ce partenariat, la FCI et le STFC partageront des informations sur leurs portails numériques respectifs, à savoir le Navigateur d’installations de recherche de la FCI et le portail des infrastructures de recherche du UK Research and Innovation (UKRI). Les signataires exploreront également les possibilités de collaboration internationale entre leurs chercheurs et leurs établissements de recherche. En outre, ils chercheront à financer conjointement des infrastructures de recherche et à soutenir l'accès à ces infrastructures au Royaume-Uni et au Canada, ainsi que dans d'autres pays où les deux partenaires ont des intérêts communs.

« Cet accord nous réunit pour mieux faire connaître les infrastructures de recherche des deux pays et les mettre à la disposition des chercheurs universitaires et industriels du monde entier », a déclaré Roseann O'Reilly Runte, présidente-directrice générale de la FCI. « Cela va nous permettre de créer des synergies, de stimuler l'innovation et le développement économique".

Ce partenariat de cinq ans favorisera la recherche et l'innovation internationales en offrant aux chercheurs, chercheuses et aux établissements des deux pays davantage de possibilités de collaboration. Il renforcera également les relations étroites qui existent déjà entre les communautés de recherche du Canada et du Royaume-Uni.

« Cet accord permettra d’affirmer la coopération et la collaboration avec nos collègues du Canada, avec lesquels nous entretenons déjà de solides relations », a déclaré Mark Thomson, directeur exécutif du STFC. « En renforçant nos partenariats dans les infrastructures de recherche et les installations nationales et internationales de grande envergure, je pense que les chercheurs des deux pays tireront de réels avantages qui ouvriront la voie à encore plus de possibilités de travailler ensemble pour les plus brillants et les plus curieux des esprits scientifiques du Royaume-Uni et du Canada. »

Cette lettre d’entente est distincte de la lettre d’entente signée par le Comité de coordination de la recherche au Canada et le UKRI.