Le gouvernement octroie un financement capital à des installations de recherche nationales de pointe du canada

Québec (Québec)
9 janvier 2017

Les chercheurs canadiens comptent sur des laboratoires et des installations de pointe où ils peuvent travailler et faire des découvertes qui contribuent à une économie forte, à une société en santé et à une classe moyenne en expansion. Que ce soit pour suivre les déplacements d’espèces marines en voie de disparition qui sont importantes sur le plan commercial ou trouver de meilleurs outils pour diagnostiquer des maladies telles que le diabète et la maladie d’Alzheimer, les scientifiques s’appuient sur des installations de recherche de calibre mondial pour améliorer notre santé, notre environnement, notre climat et nos collectivités.

L’honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences, a annoncé aujourd’hui un investissement de 328,5 millions de dollars qui garantira l’utilisation optimale de 17 installations de recherche nationales administrées par 12 universités à la grandeur du pays.  

Explorez certaines des installations de calibre mondial au Canada, incluant les récipiendaires d’aujourd’hui.

Ce financement, octroyé par l’entremise du Fonds des initiatives scientifiques majeures de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI), comprend un montant de plus de 18 millions de dollars pour l’Université Laval – où a eu lieu l’annonce aujourd’hui – afin que les chercheurs puissent continuer à exploiter le seul brise-glace de recherche du Canada, le NGCC Amundsen. Le brise-glace est une destination de choix pour les chercheurs canadiens et internationaux qui mènent leurs travaux dans l’environnement rigoureux de l’océan Arctique. Par leurs efforts,
ils aident le Canada à demeurer un chef de file des sciences de l’Arctique en assurant le suivi permanent de cette région vierge et fragile.  

Grâce au Fonds des initiatives scientifiques majeures, les installations de recherche complexes et de grande envergure du Canada reçoivent le soutien nécessaire pour fonctionner et rester à la fine pointe. Ces installations, qu’il s’agisse de lieux physiques ou de réseaux virtuels, abritent une masse critique de chercheurs qui s’attaquent aux enjeux les plus importants de la société. Ces cerveaux brillants ont besoin des meilleurs équipements et espaces pour continuer à étudier notamment l’évolution et l’avenir de notre soleil, la météorologie spatiale et ses effets sur nos télécommunications et les progrès des soins de santé pour tous les Canadiens.   

MSI funding announcement / Annonce de financement des Fonds ISM

Citations

« Les investissements de notre gouvernement dans ces remarquables installations de calibre mondial démontrent la valeur que nous accordons au rôle de la science dans l’établissement d’une société saine et dynamique. Par cette annonce, nous appuyons aussi nos scientifiques qui accomplissent un travail acharné afin qu’ils puissent poursuivre leurs collaborations dans ces laboratoires et installations de grande envergure pour mieux comprendre notre monde.
Ces investissements soutiennent la recherche de pointe essentielle à la création d’emplois,
à l’amélioration des soins de santé et à la prospérité de la classe moyenne. »
L’honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences
 
« Les installations de recherche de calibre mondial et de grande envergure du Canada, comme l’Amundsen et le Centre canadien de rayonnement synchrotron, réunissent non seulement certains des meilleurs chercheurs du pays mais servent aussi de carrefours pour d'importantes collaborations scientifiques internationales. Alors que la science devient davantage complexe, les initiatives scientifiques majeures permettent aux brillants cerveaux du Canada et de l’étranger d'explorer les frontières du savoir et de trouver les réponses aux grands enjeux de notre époque. »
Gilles Patry, président-directeur général, Fondation canadienne pour l’innovation

« Le NGCC Amundsen a relancé l’étude de l’océan Arctique et de ses écosystèmes au Canada, mais son rôle dans la redynamisation de la recherche nordique au Canada va bien au-delà de cette étude de l’Arctique. Transformé en clinique flottante, le navire est le pivot des enquêtes sur la santé des Inuits et des séminaires internationaux sur la géopolitique de l’Arctique sont organisés à bord de l’Amundsen. Le navire a été au cœur de l’évaluation des risques et des défis associés au forage pétrolier dans la mer de Beaufort et il a rendu possible la création du Réseau de centres d’excellence ArcticNet, où des chercheurs et des utilisateurs finaux issus de tous les secteurs collaborent à l’élaboration des politiques et des décisions dans le Nord. L’Amundsen est véritablement au service des collectivités nordiques du Canada. »

Louis Fortier, directeur scientifique, ArcticNet, Université Laval

Faits en bref

  • Le Fonds des initiatives scientifiques majeures de la Fondation canadienne pour l’innovation octroie plus de 328,5 millions de dollars à 17 projets répartis dans 12 établissements canadiens
  • En 2010, la FCI a créé ce fonds pour répondre au mandat du gouvernement du Canada d’élaborer une approche plus systématique d’évaluation des besoins de financement des couts d’exploitation et de maintenance des installations de recherche nationales.
  • Ce fonds vise à assurer la mise en place de politiques et de pratiques de gestion et de gouvernance dans ces installations.

Une installation de recherche nationale, qu’elle soit hébergée à un seul endroit, distribuée ou virtuelle, répond aux besoins d’une communauté de chercheurs canadiens représentant une masse critique d’utilisateurs répartis à la grandeur du pays.
Une installation de recherche nationale a besoin de ressources dont l’affectation dépasse largement la capacité d’un seul établissement.

Produits connexes

Pour être au fait des dernières nouvelles, suivez-nous sur Twitter @InnovationCA et abonnez-vous à notre canal YouTube pour visionner des vidéos sur les retombées du financement de la FCI au Canada.

Hyperliens connexes    

Navigateur d’installations de recherche de la FCI

Renseignements

Stéfanie Power
Attachée de presse
Bureau de la ministre des Sciences
343.291.2600    
stefanie.power [at] canada.ca

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
343.291.1777
ic.mediarelations-mediasrelations.ic [at] canada.ca     

Malorie Bertrand
Relations avec les médias et
Agente, Communications
Fondation canadienne pour l’innovation
Bureau : 613.943.2580
Cellulaire : 613.447.1723
malorie.bertrand [at] innovation.ca

Fonds des initiatives scientifiques majeures (ISM) Concours 2017-2022
Projets financés

Établissement

Titre du projet

Contribution maximale
de la FCI

Dalhousie University

The Ocean Tracking Network

11 400 000 $

McMaster University

CRDCN: Evolving to Meet New Research Data Needs and Policy Priorities

5 923 043 $

The Canadian Centre for Electron Microscopy

3 750 000 $

Mount Sinai Hospital

The Centre for Phenogenomics

15 410 000 $

Queen’s University

Canadian Cancer Trials Group Operations and Statistics Centre at Queen’s University

8 675 000 $

Canada's National Design Network

7 000 000 $

SNOLAB Facility Operations

28 570 000 $

The Hospital for Sick Children

Canada's Genomics Enterprise

31 975 000 $

Université Laval

Canadian Research Icebreaker Amundsen

18 187 281 $

Université de Montréal

Plateforme de recherche en sciences humaines et sociales – ERUDIT.ORG

4 100 000 $

University of Alberta

The Metabolomics Innovation Centre

6 013 000 $

Université d’Ottawa

The Andre E. Lalonde Accelerator Mass Spectrometry Facility for Environmental Radionuclides

2 615 000 $

University of Saskatchewan

SuperDARN Canada: A Global Space Weather Collaboration

1 556 000 $

International Vaccine Centre ‐ InterVac

19 294 669 $

Canadian Light Source Inc.

48 000 000 $

University of Victoria

Ocean Networks Canada

46 620 000 $

University of Western Ontario (The)

Compute Canada MSI 2.0

69 455 000 $

TOTAL

17 projets

328 543 993 $