Examen du soutien fédéral aux sciences : le système canadien est bien conçu, selon le conseil de la FCI

6 octobre 2016

OTTAWA (ONTARIO) — Le conseil d’administration de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) a présenté un mémoire au groupe d’experts de l’Examen du soutien fédéral aux sciences. Ce groupe indépendant a été mis sur pied en juin 2016 à la demande de la ministre des Sciences, Kirsty Duncan, pour examiner le financement fédéral de la science fondamentale.

Dans son mémoire, le conseil de la FCI souligne que l’ensemble du système de financement de la recherche canadienne est bien conçue, notamment au niveau du gouvernement fédéral, mais qu’il est possible d’apporter certaines améliorations. Le document cerne un certain nombre de questions qui sont, selon le conseil de la FCI, d’une importance stratégique en ce qui a trait au financement mis en œuvre par le gouvernement du Canada pour soutenir l’infrastructure de recherche de pointe par l’entremise de la FCI. Ces questions touchent également la faculté de la FCI à remplir son mandat qui est d’accroitre la capacité de la communauté de recherche canadienne à mener des travaux de calibre mondial.

Au nombre des questions soulevées, on compte notamment les avantages d’un appui régulier et stable pour l’infrastructure de recherche, l’importance de soutenir l’exploitation et la maintenance d’un éventail d’installations de recherche et la nécessité d’établir une feuille de route canadienne pour les grands projets scientifiques. « Notre objectif ultime est de rendre la recherche canadienne utile aux citoyens du Canada et du monde, indique le mémoire. Nous croyons fermement que le meilleur moyen d’y arriver est de veiller à ce que le financement de l’infrastructure de la recherche favorise l’excellence et soit distribué de la manière la plus efficace et efficiente possible. » 

LIRE : La communauté canadienne de chercheurs fait face à des enjeux stratégiques clés