Article

Assemblée publique annuelle 2021

Une bannière bleu foncé annonçant l'édition 2021 de l'Assemblée publique annuelle de la FCI.

ÉVÉNEMENT VIRTUEL GRATUIT

Les connaissances traditionnelles, un puissant moteur pour la recherche

Dans le milieu de la recherche, la nouvelle génération se tourne de plus en plus vers les savoirs autochtones pour remédier à des problèmes cruciaux tels que les changements climatiques.

Le très honorable Paul Martin
21e premier ministre du Canada

En conversation avec

Chantelle Richmond
Biigtigong Nishnaabeg
Chaire de recherche du Canada en santé et environnement autochtones, professeure agrégée de géographie et environnement à l’Université Western

et

Tania Willard
Nation Secwépemc
Artiste et conservatrice, professeure adjointe en arts visuels à l’Université de la Colombie-Britannique (campus de l’Okanagan)

Animée par

Roseann O’Reilly Runte
Présidente-directrice générale de la FCI

Dans cette séance virtuelle et pour marquer les célébrations du 25e anniversaire de la FCI , les conférenciers aborderont divers enjeux en fonction de leurs perspectives interdisciplinaires, par exemple :

  • Trouver l’équilibre entre l’humanité et son milieu, les traditions et l’évolution;
  • Prendre soin de notre environnement et fortifier notre santé;
  • Se bâtir un avenir du point de vue des chercheurs en début de carrière.

Ils discuteront de ce que nous pouvons faire, en tant que société ou individu, pour contribuer pleinement à l’essor du Canada dans les années à venir.

La présidente du conseil d’administration de la FCI et la présidente-directrice générale de la FCI rendront également compte des activités de l'organisme.

8 décembre
De 11 h à 12 h 30 HNE

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT

Vous recevrez ensuite des instructions par courriel pour savoir comment participer à cette activité en ligne.

-------------------------------------------------------------------------------

CONFÉRENCIERS ET CONFÉRENCIÈRES

Le très honorable Paul Martin pose pour une photo.
Le très honorable Paul Martin
21e premier ministre du Canada, ministre des Finances de 1993 à 2002 et fondateur de l’Initiative de la Famille Martin

La FCI a été créée pendant le mandat de ministre des Finances de Paul Martin à la fin des années 90. Durant cette période, il a aussi effacé le déficit du Canada, enregistrant par la suite cinq budgets excédentaires consécutifs, et il a amorcé la décroissance constante du ratio dette-PIB du pays.

 

Il a cofondé en 1999 le regroupement des ministres des Finances et gouverneurs de banque centrale du G20, dont il a été le premier président pendant trois ans.

 

En tant que premier ministre, il a mis en place un plan décennal pour améliorer les soins de santé et réduire le temps d’attente. Il a signé des ententes avec les provinces et les territoires pour établir le premier programme national d’apprentissage et de garde de la petite enfance et il a créé une nouvelle entente financière pour les municipalités du Canada. À la suite d’une consultation de 18 mois à laquelle ont participé les provinces, les territoires, les Premières Nations, la nation métisse et les chefs inuits du Canada, le gouvernement fédéral est parvenu à un consensus historique (Accord de Kelowna, 2005) visant à éliminer les écarts de financement dans les domaines de la santé, de l’éducation, du logement et de l’eau potable pour les peuples autochtones.

 

Après avoir quitté la politique, il a fondé l’Initiative de la Famille Martin, un organisme de bienfaisance axé sur la petite enfance et l’éducation primaire et secondaire des enfants et des jeunes autochtones.

 

Voir la biographie complète pour en savoir plus.

Chantelle Richmond de l'Université Western pose pour une photo.
Chantelle Richmond
Biigtigong Nishnaabeg
Chaire de recherche du Canada en santé et environnement autochtones, professeure agrégée de géographie et environnement, Université Western

Chantelle Richmond est professeure agrégée au département de géographie de l'Université Western à London en Ontario, où elle est titulaire de la chaire de recherche du Canada en santé et environnement autochtones.

 

Chantelle dirige le réseau de mentorat autochtone de l'Ontario.

 

Ses recherches reposent sur un modèle axé sur la communauté qui explore l’intersection des systèmes de santé et des systèmes de connaissances des Autochtones, dans le contexte des changements environnementaux mondiaux.

 

Avec des collègues et des partenaires communautaires au Canada, à Hawaï et en Nouvelle-Zélande, elle oriente ses recherches actuelles sur les concepts et les processus appliqués de reprise de possession environnementale.

Tania Willard de l'Université de la Colombie-Britannique pose pour une photo.
Tania Willard
Nation Secwépemc
Artiste et conservatrice, professeure adjointe d’arts visuels, Université de la Colombie-Britannique, Okanagan (UBCO)

Tania Willard travaille avec des ensembles de connaissances et de compétences qui sont conceptuellement liés à son intérêt pour les intersections entre les cultures autochtones et les autres cultures. Elle s’intéresse aussi aux idées changeantes en ce qui a trait au contemporain et au traditionnel dans le milieu des arts et de la production culturelle.

 

Elle a été conservatrice en résidence dans divers musées (galerie Grunt et galerie d’Art de Kamloops) et elle a réalisé des projets d’art public dont Rule of the Trees en 2019 (station Broadway-Commercial du skytrain de Vancouver) et If the Drumming Stops en 2021, avec l’artiste Peter Morin (sur les terres de la Première Nation Papaschase à Edmonton).

 

En tant que professeure adjointe d’études créatives à l’UBCO, elle mène actuellement des recherches sur l’esthétique, le langage, les droits sur la gestion des terres et les pratiques artistiques autochtones interdépendantes de la nation Secwépemc. Elle a également un projet de collaboration en cours : la galerie BUSH, un espace conceptuel terrestre fondé sur les connaissances autochtones et les pratiques artistiques relationnelles.

 

Tania Willard a obtenu sa maîtrise en beaux-arts à l’UBCO.

ANIMATRICE DE LA DISCUSSION 

La présidente-directrice générale de la FCI Roseann O'Reilly Runte pose pour une photo.
Roseann O’Reilly Runte
Présidente-directrice générale de la Fondation canadienne pour l’innovation

Lisez la biographie de Mme Runte