A new source of omega-3

Une nouvelle source d’oméga-3

Une plante bien adaptée au climat du Canada atlantique offre une solution à la baisse des stocks d’acides gras oméga-3
5 septembre 2012

Connus pour leurs nombreux effets bénéfiques sur la santé, notamment la protection contre la cardiopathie, les acides gras oméga-3 connaissent une popularité grandissante, un marché mondial évalué à plus de 7 milliards de dollars en 2010. Mais les stocks d’acides gras oméga-3 dérivés d’huiles de poisson sont en baisse en raison du faible stock de poissons et de la surpêche. Confrontée à une pénurie imminente, une équipe de chercheurs dirigée par le professeur de biochimie Marc Surette à l’Université de Moncton travaille au développement d’une plante dont les graines sont riches en huile s’apparentant aux oméga-3 présents chez les poissons. La plante, Buglossoides arvensis, pousse en abondance dans le climat frais et humide du Canada atlantique.

M. Surette travaille en collaboration avec Nature’s Crops International, une filiale canadienne d’une société américaine d’huiles de spécialité, en vue de commercialiser la nouvelle huile oméga-3, après avoir obtenu les approbations réglementaires de Santé Canada et de la U.S. Food and Drug Administration. L’huile récemment baptisée AHIFLOWERMC vise les marchés du complément alimentaire et de l’alimentation nutritionnelle.

Largement influencée par les recherches du professeur, Nature’s Crops International s’est établie à Kensington, à l’Île-du-Prince-Édouard, en 2009. Elle emploie aujourd’hui 20 personnes hautement qualifiées et en 2011, elle y a ouvert une bioraffinerie pour l’extraction des huiles à partir d’oléagineux cultivés localement.

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT ÊTRE INTÉRESSÉ PAR :