A sea of opportunity

Une mer de possibilités

Une grappe de technologie océanologique en Colombie-Britannique propulse la province au premier plan de l’observation sous-marine
3 octobre 2012

L’Ocean Networks Canada (ONC) est un organisme de calibre mondial qui contribue à l‘émergence d’une grappe de technologie océanologique en Colombie-Britannique. Initiative de l’Université de Victoria, l’ONC chapeaute VENUS et NEPTUNE Canada, deux réseaux sous-marins distincts de la côte Ouest canadienne qui enregistrent et transmettent par Internet des données et des images en temps réel en provenance du plancher océanique. Ces réseaux de haute technologie offrent aux chercheurs un accès sans précédent à des renseignements sur l’océan Pacifique.

S’appuyant sur une technologie de pointe, la grappe gravitant autour de l’ONC se compose d’entreprises de la région possédant un savoir-faire en transport maritime, en construction navale, en océanographie et en mécanique navale. À ce jour, l’ONC a permis à des sociétés comme OceanWorks International (Burnaby), ASL (Sidney), Rockland Scientific (Victoria) et Canadian Scientific Submersible Facility (Saanich) d’obtenir des contrats d’une valeur de 110 millions de dollars.

Selon une étude menée à la fin de 2011 par le Vancouver Board of Trade, la grappe de technologie océanique aurait apporté une contribution de 5,76 milliards de dollars au produit intérieur brut (PBI) de la province et de 4,2 milliards de dollars en traitements, salaires et avantages sociaux ainsi que des emplois à plein temps représentant plus de 80 000 années-personnes.