Revolutionizing orthopedic care

Révolutionner les soins orthopédiques

Des ingénieurs entreprenants commercialisent une sonde arthroscopique sophistiquée mise au point pendant leurs études au doctorat à l’École Polytechnique de Montréal
2 juillet 2013

Un Canadien sur dix souffre d’arthrose, la forme la plus courante d’arthrite qui soit ― une maladie qui coûte plus de 4 milliards de dollars par année en soins de santé et en perte de productivité. Or, une sonde arthroscopique portable mise au point par deux ingénieurs biomédicaux visionnaires pendant leurs études au doctorat à l’École Polytechnique de Montréal détectera les signes précurseurs de la maladie souvent diagnostiquée à un stade plus avancé. La sonde permettra également aux chirurgiens orthopédistes de modifier leur façon d’évaluer l’usure du cartilage des articulations.

En 2009, Martin Garon et Éric Quenneville ont acheté les brevets du dispositif médical, appelé Arthro-BST™, et ont fondé Biomomentum, une société établie à Laval, au Québec. Au début de 2012, ils ont obtenu les approbations réglementaires du Canada et de l’Union européenne pour commercialiser la sonde sur les marchés internationaux plus tard au cours de l’année.

Le potentiel de croissance de cette jeune entreprise est considérable étant donné que les problèmes liés aux os et aux articulations devraient croître de plus de 125 pour cent au cours des trois prochaines décennies. On estime que les ventes mondiales de l’Arthro-BST™ pourraient atteindre environ 230 millions de dollars par année.

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT ÊTRE INTÉRESSÉ PAR :