Flushed away

Résidus toxiques dans les eaux usées

3 juin 2009

On peut en apprendre beaucoup sur la santé et les habitudes de vie d’une ville en examinant l’eau qui l’entoure. Les scientifiques qui analysent les eaux usées y relèvent la présence de substances toxiques provenant des détergents ménagers et de médicaments excrétés dans l’urine et en étudient ensuite les effets sur la faune aquatique – voire sur les humains.

« Beaucoup de médicaments d’ordonnance et de produits en vente libre ont été détectés dans les stations municipales d’épuration des eaux usées, déclare Chris Metcalfe, biologiste au Worsfold Water Quality Centre de l’ Université Trent à Peterborough, en Ontario. Ces produits sont rejetés dans les ruisseaux, les rivières et les lacs. Certains peuvent être passablement persistants. »

Les technologies évoluées d’épuration des eaux enrayent habituellement les substances nocives, mais ce ne sont pas toutes les municipalités qui peuvent s’offrir de tels systèmes. Et même les meilleures installations n’arrivent pas à complètement les éliminer, poursuit Chris Metcalfe. Ses collègues et lui cherchent donc maintenant à déterminer si ces produits chimiques contaminent les approvisionnements en eau potable. Si c’était le cas, on pourrait craindre des répercussions à long terme sur le développement des enfants qui auraient été exposés à certaines combinaisons de produits chimiques, par exemple des médicaments pour le cœur, des antidépresseurs et des anovulants.