The view down under

Paysages sous-marins

1 juillet 2009

Les sociétés d’énergie qui font de la prospection pétrolière en mer – on pense notamment à la plateforme Hibernia (EN HAUT) –sont souvent appelées à forer à grands frais dans des zones qui semblent prometteuses. Malheureusement, elles ne découvrent pas toujours les gisements de pétrole espérés.

Toutefois, le Landmark Graphics Visualization Laboratory de l’Université Memorial, à St. John’s (Terre-Neuve), leur permet de maximiser leurs chances de succès. Le centre de calcul du laboratoire convertit des myriades de données en images tridimensionnelles de la géologie des fonds marins. Ces images peuvent ensuite être affichées et analysées sur des écrans géants comparables à ceux des cinémas IMAX.

Le géophysicien et chef du projet, Jeremy Hall, découvre ainsi de nouvelles structures formées par les dépôts géologiques au large des côtes de Terre Neuve. Cela dit, le potentiel que présente le laboratoire dans d’autres domaines de recherche tels que la biochimie, l’océanographie et les sciences médicales l’enthousiasme aussi : « La technologie nous permet de voir des choses qu’il nous serait impossible de voir autrement, dit-il. Les structures tridimensionnelles sont beaucoup plus précises, qu’il s’agisse d’une structure géologique au large des côtes ou d’une molécule complexe. »