Keeping satellites on course

Maintenir les satellites dans leur trajectoire

Les ventes d’un suiveur stellaire canadien pour nanosatellites s’envolent
4 juin 2013

Un petit capteur de poursuite servant à orienter les mini-satellites dans l’espace vient appuyer le dicton qui dit que dans les petits pots, les meilleurs onguents… même dans l’aérospatial! Le suiveur stellaire pour nanosatellites S3S, développé en partie au Space Avionics and Instrumentation Laboratory de Ryerson University à Toronto, a généré plus de 1,55 million de dollars de ventes au monde depuis son lancement en 2010 par le partenaire industriel Sinclair Interplanetary, un fournisseur ontarien de solutions matérielles et logicielles, de formation et de savoir-faire en aérospatiale. Le S3S – de la taille d’un paquet de cartes – fabriqué expressément pour les petits satellites offre des économies de coûts substantielles par rapport à ses équivalents plus imposants. Ses inventeurs espèrent que l’appareil permettra de diminuer la taille des véhicules dans les missions spatiales – et également les budgets afférents.