Canadian ingenuity that eases the pain

L’ingéniosité Canadienne apaise la douleur

Un métal de haute performance qui améliore les soins d’orthodontie pourrait être utilisé dans les secteurs de l’aérospatial et de l’automobile
21 mai 2013

Au coût moyen de 5 000 dollars le traitement, l’orthodontie est une affaire prospère, mais une question de gros sous pour les familles. Les estimations veulent que plus de quatre millions de personnes au Canada et aux États-Unis soient sous les soins d’un orthodontiste chaque année.

Une équipe de chercheurs de l’Université de Waterloo a créé un métal de haute performance destiné à la fabrication du fil qui forme les ligatures des broches ou appareil orthodontique fixe, et qui rend le port de l’appareil moins douloureux. Le fil peut être adapté aux diverses anomalies de position des dents, sa performance variant selon le point de contact ou la température.

Ce fruit de l’ingéniosité canadienne pourra servir à bien d’autres choses : les chercheurs en discutent justement avec des entreprises des secteurs de l’aérospatial, de l’automobile et des appareils médicaux.