How offshore sensors may save lives

Un panneau de signalisation triangulaire, aux bordures rouges, un point d’exclamation en premier plan et un ciel bleu en arrière-plan.

Les capteurs sous-marins peuvent sauver des vies

Ocean Networks Canada lance son nouveau système d’alerte sismique précoce
6 janvier 2016

Chaque année, la côte de la Colombie-Britannique, qui est située sur l’extrémité est de la ceinture de feu, est secouée par des milliers de tremblements de terre d’intensité faible à moyenne. Selon les sismologues, un tremblement de terre de forte magnitude, qui pourrait atteindre jusqu’à 9 sur l’échelle de Richter, serait imminent dans cette zone.
Le Canada ne dispose pas encore de système général d’alerte sismique précoce, mais les chercheurs de l’Ocean Networks Canada à la University of Victoria ont fait de grandes avancées dans ce domaine.

Le réseau d’observatoires océaniques câblés a mis au point un système d’alerte en temps réel des séismes et des tsunamis qui permettrait aux résidents du littoral sud de la Colombie-Britannique de gagner des secondes vitales –  avant le déclenchement de fortes secousses. Le système se compose d’une série de capteurs sous-marins et terrestres répartis le long de la côte sud de la Colombie-Britannique et reliés à Internet. Ces instruments peuvent détecter les premiers signes d’un tremblement de terre et envoyer des avertissements sur les secousses à venir. Les alertes sont envoyées à très court préavis, mais même quelques secondes suffisent pour fermer automatiquement les conduites de gaz, ralentir les trains, arrêter les ascenseurs, interrompre les interventions chirurgicales et bloquer la circulation dans les tunnels – et ainsi sauver des vies.

Ocean Networks Canada est le seul organisme au Canada doté de capteurs sismiques sous-marins à proximité de la zone de subduction de Cascadia, là où convergent les plaques Juan de Fuca et nord-américaine. Connue sous le nom de faille de Cascadia, cette zone peu produire des mégaséismes. Le dernier mégaséisme en Colombie-Britannique est survenu en 1700. Il est primordial que les collectivités côtières de Colombie-Britannique soient prêtes à ce type d’événement puisque selon les scientifiques, l’imminence d’un autre de ces séismes géants n’est qu’une question de temps.