Putting Canada on the GPS map

Le Canada à l'ère du GPS

15 mars 2007
Dans les années 1980, l’utilisation du système de positionnement global (GPS), qui permet de suivre les déplacements d’un objet sur la surface de la terre au moyen de signaux provenant de satellites, se limitait à quelques satellites de l’armée américaine. Aujourd’hui, on retrouve des GPS dans les voitures, sur les bateaux et même sous forme d’appareils de poche.
 

Elizabeth Cannon, doyenne de la Schulich School of Engineering à l’Université de Calgary, a joué un rôle important dans la mise au point de la technologie utilisant le GPS. Depuis 1997, Cannon a pu compter sur une infrastructure financée par la FCI pour devenir une des chefs de file de son domaine sur la scène internationale.

Les travaux de recherche d’Elizabeth Cannon et de ses collègues ont mené au développement de nombreux logiciels utilisant la technologie du GPS. Plus de 4 000 organismes répartis dans 18 pays ont déjà acquis des licences pour utiliser ces logiciels.

Les futures applications feront appel à une technologie encore plus précise pour localiser des objets sur la surface de la terre à partir de l’espace. Les applications possibles sont pratiquement illimitées. Bientôt, les parents pourront connaître avec précision où se trouvent leurs enfants et les automobilistes pourront éviter des collisions grâce à l’utilisation de systèmes automatisés qui sauront précisément où se situent les autres véhicules.

« L’avenir est excitant. La FCI a changé le visage de la recherche au pays et a permis aux chercheurs de faire des rêves encore plus ambitieux », affirme Elizabeth Cannon.

Qui sait ce que nous réservent les travaux de Mme Cannon dans l’avenir !