Five stories to celebrate the international year of light

Représentation de la lumière par une multitude de faisceaux jaune pâle semblables à un fabuleux amas stellaire.

L’Année internationale de la lumière en cinq histoires

Les Nations Unies ont proclamé 2015 comme l’Année internationale de la Lumière et des Technologies fondées sur la lumière. Nous puisons cinq histoires de nos archives pour illustrer l’ampleur de la recherche fondée sur la lumière menée au pays.
12 janvier 2015

Complexe de recherche avancée

Le nouveau Complexe de recherche avancée de l’Université d’Ottawa est un formidable centre de recherche en photonique et en géosciences

Situé sur le campus de l’Université d'Ottawa, le Complexe de recherche avancée est un bâtiment de cinq étages construit sur mesure qui héberge l’un des équipements les plus perfectionnés au monde pour mener des travaux de recherche en photonique et en géosciences. Article intégral

Un carrefour canadien stimule un secteur en plein expansion

L’expertise de calibre mondial de l’Université Laval en optique et en photonique est au centre d’une industrie florissante de plusieurs millions de dollars dans la ville de Québec

La place occupée par l’industrie de l’optique et de la photonique dans le marché mondial se chiffre à des dizaines de milliards de dollars. La région de Québec est devenue un acteur important de cette industrie, en grande partie grâce à l’éclosion de grappes d’expertise à l’Université Laval. Plus de 40 entreprises comptant plus de 2500 employés génèrent des revenus annuels de 350 millions de dollars. Article intégral

Une réalisation haute définition

Les résultats d’une collaboration entre des chercheurs et le secteur privé peuvent être tout simplement grandioses

La University of Victoria héberge dorénavant le plus puissant microscope au monde, grâce à un partenariat avec Hitachi, chef de file mondial de la microscopie électronique à balayage. En 2006, Rodney Herring a reçu du financement de la Fondation canadienne pour l’innovation pour concevoir le tout premier microscope électronique à balayage en transmission. M. Herring avait toutefois besoin d’un partenaire compétent pour concrétiser son projet. Après avoir rencontré des dirigeants d’Hitachi, il a conclu un partenariat avec Hitachi High Technologies. Ce projet consistait à concevoir le microscope le plus avancé au monde et à obtenir un avantage concurrentiel dans le marché mondial de la microscopie électronique, évalué à 4,3 milliards de dollars en 2012, en faisant connaître cette technologie de pointe au moyen de ses microscopes à grande diffusion. Article intégral

Un mariage de molécules et de lumière

Des chercheurs souhaitent concevoir plus de thérapies ciblées pour éliminer certains types de cancers et de bactéries

Le cancer de la vessie est le cinquième type de cancer le plus courant au Canada. Il est le plus coûteux à traiter, engendrant des dépenses de 400 millions de dollars par année. La pénurie récente d’un médicament crucial pour traiter ce cancer rend encore plus important le travail d’une entreprise établie à Toronto, mené en collaboration avec des chercheurs de la Acadia University, pour mettre au point de nouveaux traitements et réduire le taux de de récidive. Article intégral

La boutique d'équipements de recherche de maman et papa

Une société de la Saskatchewan transforme un partenariat exceptionnel en une entreprise rentable

Lorsque le Centre canadien de rayonnement synchrotron (CCRS) de la University of Saskatchewan a eu besoin de faire construire un ondulateur à polarisation elliptique de treize tonnes au coût de deux millions de dollars pour ajouter à sa nouvelle ligne de faisceaux, c’est la soumission de RMD Engineering, une société de Saskatoon, qui a été retenue. Mais le CCRS n’a pas fondé sa décision uniquement sur l’excellente réputation de l’entreprise : ces deux groupes entretiennent une collaboration symbiotique exceptionnelle depuis plus de dix ans. Article intégral