Distracting patients with virtual reality

Une jeune femme porte un casque de réalité virtuelle.

Distraire les patients par la réalité virtuelle

Un survivant du cancer crée un jeu de simulation pour supporter la douleur
17 juin 2016

À 17 ans, Henry Lo a reçu un diagnostic de lymphome; il a donc passé la plupart de son temps à la maison ou à l’hôpital pour y subir des traitements de chimiothérapie. Les interactions sociales à l’école lui ont manqué; c’est en lisant, en surfant sur le Web et en jouant avec sa console Xbox qu’il a tenté de combler ce vide. Il a constaté qu’il ressentait moins la douleur liée à ses traitements lorsqu’il se concentrait intensément sur une de ces activités. Maintenant guéri de son cancer, Henry Lo s’inspire de son expérience et tire profit de son tout nouveau diplôme pour venir en aide à d’autres patients.

Henry Lo a récemment obtenu son diplôme du programme de technologie de l'information et des arts interactifs de la Simon Fraser University. En collaboration avec Janice Ng, également diplômée du même établissement, il a créé Farmooo, un jeu de réalité virtuelle destiné aux adolescents et inspiré de son expérience. Ce jeu a pour objectif de distraire le cerveau de la douleur en l’incitant à se concentrer sur une tâche. Le jeu met en scène une ferme où les patients explorent les champs, la végétation et les plans d’eau, et récoltent des carottes en un court laps de temps. En inondant le cerveau d’images amusantes et colorées, Farmooo réduit sa capacité à traiter la douleur et atténue la douleur perçue par le patient. Bien que ce jeu cherche à amuser et à détendre ses utilisateurs, il véhicule aussi un message métaphorique de croissance et de prospérité qui encourage les patients à poursuivre le combat.

Farmooo a été créé au laboratoire d’études sur la douleur de l’université, lequel a été financé par la Fondation canadienne pour l'innovation. Les travaux effectués au laboratoire ont permis aux étudiants d’utiliser les équipements de grande valeur dont ils avaient besoin et de profiter des connaissances et du mentorat essentiels de Diane Gromala, directrice du laboratoire et spécialiste en matière de réalité virtuelle. Le BC Children’s Hospital a accepté que Janice Ng et Henry Lo mènent leurs essais cliniques auprès d’adolescents atteints de cancer.

L’hôpital prévoit construire un nouveau bâtiment qui abritera une section consacrée au soulagement de la douleur et a manifesté son intérêt pour la réalité virtuelle et Farmooo. Si les essais cliniques sont concluants, l’hôpital pourrait installer le jeu en permanence dans ses installations.