Faces from the past

Des visages surgis du passé

27 mai 2009
Une imprimante 3D a réalisé l
Zoom

Une imprimante 3D a réalisé l?« impression » du crâne d?une momie égyptienne. Des artistes ont ensuite relevé l'empreinte de l'épaisseur de la peau (2), moulé les traits faciaux (3) et reconstitué le visage (4).
Akhmim Mummy Studies Consortium

Robert Hoppa et son équipe du Bioanthropology Digital Image Analysis Laboratory (BDIAL) de l’Université du Manitoba, à Winnipeg, en apprennent davantage sur l’histoire ancienne en l’observant en trois dimensions.

En collaboration avec des confrères américains, Robert Hoppa a notamment réussi à modéliser en 3D le crâne de momies égyptiennes à partir de tomodensitogrammes bidimensionnels. En se servant de ces modélisations, des artistes judiciaires ont ensuite reconstruit les traits faciaux des habitants d’Akhmîm, qui vécurent environ 300 ans avant J.-C.

Le BDIAL a fabriqué des répliques 3D d’os à partir de corps de l’âge du fer conservés dans des tourbières en Allemagne, d’artefacts trouvés dans des sites archéologiques au Manitoba et d’os provenant d’un ancien village mennonite, également au Manitoba. « Notre héritage archéologique est très riche, dit Robert Hoppa. Nous voulons préserver ces témoignages du passé de différentes façons afin de les présenter au grand public. »