Construction sites get connected

Des chantiers de construction branchés

Un nouveau stand d’information mobile aide les constructeurs à assurer la productivité et la sécurité des chantiers
11 février 2013

Les chantiers de construction s’apparentent à des ruches complexes bourdonnant d’ouvriers où chacun a une tâche importante à accomplir, mais œuvre dans un but commun, celui de mener à bien les travaux. Toutefois, contrairement aux abeilles, les travailleurs de la construction n’ont pas un sens inné de ce qu’ils doivent faire. Ils doivent rester en communication constante avec les gestionnaires de projet pour garder le cap et respecter le budget. Des recherches en productivité ont établi que les entreprises de construction trouvaient difficile de communiquer en temps opportun parce qu’ils n’avaient pas accès à la bonne technologie.

Cette problématique a incité Janaka Ruwanpura, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en systèmes de gestion de projet à la University of Calgary, et quelques-uns de ses étudiants au doctorat à mettre au point un outil de gestion de projet appelé i-Booth© ainsi qu’à lancer l’entreprise i-Booth Inc. en 2009. L’i-Booth©, dont le prix unitaire varie entre 18 000 et 30 000 dollars, est un stand d’information mobile utilisé par les gestionnaires de projet pour échanger rapidement et facilement de l’information avec les travailleurs sur le chantier. Même si le lancement du produit n’est prévu qu’en avril 2013, l’entreprise Allan Construction de Saskatoon a récemment acheté le premier stand; elle prévoit signer un contrat en mars prochain pour la vente de quatre stands additionnels.

Un écran tactile de 42 pouces (107 cm) permet aux travailleurs de connaître instantanément les directives, les plans, les horaires des employés, les prévisions météorologiques et les consignes de sécurité – des renseignements importants qui, autrement, auraient nécessité de longues démarches. Un  prototype a été conçu en 2006 et mis à l’essai par la société CANA Management Ltd de Calgary. L’entreprise a enregistré une hausse de 10 pour cent du temps d’utilisation des outils, une croissance de 17 pour cent de la productivité sur le chantier et une augmentation de plus de 70 pour cent de la satisfaction des travailleurs.

Janaka Ruwanpura, nouveau vice-recteur (International) de la University of Calgary, a travaillé avec plus de 10 partenaires de l’industrie à ce projet. Durant la période de croissance de la construction en Alberta, le stand a aidé les entreprises à répondre à la demande et à gérer une pénurie d’ouvriers. Dans un contexte de reprise économique, cet outil leur permet de faire plus avec moins. À l’heure actuelle, on continue d’apporter des améliorations au produit. L’intégration des appareils portatifs dans une prochaine version de troisième génération contribuera à étendre l’application de l’i-Booth© à d’autres secteurs d’activité, comme la fabrication et la technologie de l’information.