Constructing with the coast

Bien tenir la route

26 mai 2010

En Nouvelle-Écosse, l’autoroute 101, qui longe la côte de la baie de Fundy de Bedford à Yarmouth, était jusqu’à récemment considérée comme la voie la plus dangereuse de la province. Elle subit maintenant une remise à neuf, section par section, qui la rendra beaucoup plus sécuritaire pour les automobilistes.

Les travaux ont commencé il y a trois ans sur un tronçon de trois kilomètres de basse terre près de la ville de Windsor, où l’autoroute enjambe la rivière Avon. C’est à ce moment-là que les ingénieurs ont fait appel à Danika van Proosdij, de l’Université Saint Mary’s. Cette géomorphologue a mené une recherche à propos de l’impact du changement climatique sur les localités côtières et leur infrastructure, ce qui lui a valu récemment le prestigieux prix du visionnaire du Gulf of Maine Council.

S’appuyant sur des résultats de recherche antérieurs, de nouvelles modélisations et des analyses SIG, la professeure de géographie a été en mesure de déterminer l’élévation précise que devra avoir la nouvelle route à différents endroits pour réduire les risques d’inondation. Les travaux de construction seront achevés cette année.

« Nous devons commencer à construire en fonction de la côte, soutient Danika van Proosdij, et non plus malgré elle. »