Improving Canada's wine industry

Améliorer l'industrie vinicole canadienne

Des chercheurs de l’Université de la Colombie-Britannique commercialisent deux nouvelles souches de levure qui procurent un avantage concurrentiel aux producteurs de vin
12 juillet 2012

L’industrie vinicole canadienne connaît une croissance constante dans les dernières années; les ventes de vins canadiens s’élevaient à 1,85 milliard de dollars en 2010 et l’industrie comptait plus de 3 500 emplois directs en 2009. Les chercheurs du Wine Research Centre à l’Université de la Colombie-Britannique contribuent à rehausser la compétitivité de l’industrie dans un marché mondial qui devrait générer des recettes de l’ordre de 200 milliards de dollars en 2014.

Les chercheurs ont commercialisé deux nouvelles souches de levures de vin qui éliminent les allergènes présents dans le vin, ces substances qui provoquent une réaction allergique chez 30 pour cent des adultes dans le monde, et qui simplifient le procédé de production du vin. Les pays de l’Amérique du Nord ont autorisé la commercialisation des deux levures, produites sous licence par des entreprises, dont Functional Technologies à Vancouver qui emploie plus de 30 travailleurs.

Affiché à l'origine le 4 juin 2012