Taking on sleep medicine

Aborder la médecine du sommeil

Une chercheuse à l’Université de Montréal se concentre sur le sommeil des femmes
5 mars 2015

Julie Carrier de l’Université de Montréal a consacré sa carrière universitaire au monde fascinant du sommeil. Grâce à l’équipement financé par la FCI, elle observe les habitudes et les troubles du sommeil chez ses sujets. Quand elle a entrepris ses études il y a plus de 20 ans, on savait peu de choses sur le sommeil des femmes. Aujourd’hui, le vieillissement de la population et les effets de la ménopause sur le sommeil rendent les travaux de Julie Carrier plus pertinents que jamais. À l’occasion de la Journée internationale de la femme, la chercheuse s’est engagée à concentrer davantage ses recherches sur le sommeil des femmes. Elle nous révèle pourquoi, à l’époque où elle a entrepris ses travaux, les femmes n’étaient pas considérées comme de bonnes candidates à ce type d’études.

Ce balado fait partie d’une série de balados sur des pionnières, publiée à l’occasion de la Journée internationale de la femme.

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT ÊTRE INTÉRESSÉ PAR :