Antimatière, canapé intelligent et analyse sanguine pour diagnostiquer les traumatismes crâniens

Les chercheurs canadiens explorent les confins de la science grâce au soutien de la Fondation canadienne pour l’innovation
29 mai 2015

OTTAWA, ONTARIO – Les chercheurs canadiens sont prêts à repousser les frontières du savoir dans les domaines de la médecine, de la technologie intelligente, de l’écologie et de la physique des particules grâce à un financement de plus de 333 millions de dollars dans l’infrastructure de recherche annoncé cette semaine par la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). Voici quelques-uns des projets novateurs financés.

L’antimatière et la gravitation
Grâce à la nouvelle infrastructure financée par la FCI, Robert Thompson de la University of Calgary ralentira jusqu’à l’arrêt les atomes circulant à haute vitesse dans un laboratoire à la frontière de la Suisse et de la France. Le physicien des particules se joindra à une équipe internationale de chercheurs pour construire au CERN l’équipement de prochaine génération, qui pourra ensuite être utilisé pour « geler » les protons d’antimatière émis après que leurs jumeaux, les protons de matière, ont été projetés sur une cible métallique à grande vitesse. L’objectif de Thompson? Déterminer si l’antimatière monte ou descend.

Zone dangereuse
La plupart des séismes peuvent causer des dégâts importants à une ville et à ses habitants : des incendies, des explosions, des inondations et une exposition occasionnés par l’effondrement de l’’infrastructure municipale. Avec l’aide de la FCI, David Lau, ingénieur en structures à la Carleton University, à Ottawa, construira un réseau de laboratoires dans la région de la capitale nationale et ailleurs qui mesureront toute l’étendue des dangers causés par les catastrophes naturelles. Les travaux de David Lau se traduiront par de nouveaux matériaux et de nouvelles technologies et infrastructures qui pourraient être capables de résister à des vagues successives de destruction.

En tête
Combien de temps après une blessure à la tête un joueur peut-il revenir au jeu? Pendant des années, les médecins, qui étaient incapables de détecter les symptômes d’une blessure sur les scintigraphies cérébrales d’un patient victime de commotion cérébrale, n’ont pas pu répondre à cette question. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les neuroscientifiques de l'Université McGill utiliseront le financement de la FCI pour se procurer de l’équipement d’imagerie spécialisé pour observer les changements dans la structure du cerveau et l’activité cérébrale chez les victimes de traumatismes crâniens, tels que les commotions cérébrales liées au sport. Professeur de neurologie et de neurochirurgie à l’Université McGill et scientifique médical à l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill, Alain Ptito et son équipe utiliseront le nouvel équipement pour diagnostiquer avec plus de précision la gravité de ces blessures et mettre au point des analyses sanguines pour déterminer le retour au travail ou sur la patinoire de leurs patients.

À l’ère du canapé intelligent
Dan Vogel de la University of Waterloo conçoit votre salon haute technologie de demain : des murs qui vibrent quand vous recevez un appel, un canapé qui déclenche la diffusion de votre émission préférée dès que vous vous y installez. Le financement de la FCI aidera l’informaticien à créer un laboratoire où il pourra travailler avec ses collaborateurs, des spécialistes en beaux-arts, pour dessiner et construire numériquement des intérieurs immersifs où des surfaces et des objets autrement ordinaires sont capables de recueillir vos données quotidiennes tout en répondant à vos besoins – sans que vous ayez à lever le petit doigt.

Sensible à la douleur
Depuis 50 ans, la morphine demeure le produit de référence pour traiter la douleur chronique, mais on ignore les processus cérébraux qui déterminent l’efficacité d’un analgésique. Compte tenu du vieillissement de la population canadienne et de l’augmentation des besoins en médicaments contre la douleur, des chercheurs tels que Philippe Sarret de l’Université de Sherbrooke explorent le potentiel de nouvelles cibles de la douleur et mettent au point de nouvelles molécules analgésiques pour concocter la nouvelle génération de cocktails antidouleurs.

Ce ne sont là que quelques-unes des histoires dont les chercheurs financés par la FCI seront heureux de vous parler. Pour en consulter d’autres, veuillez visiter innovation.ca ou prendre contact avec notre spécialiste des relations avec les médias.

Produits connexes

Vous pouvez consulter la liste des projets financés au innovation.ca. Pour être au fait, suivez nous sur Twitter @InnovationCA et abonnez vous à notre canal  Youtube pour visionner des vidéos sur l’impact du financement de la FCI au Canada.

Hyperliens connexes

Renseignements

Scott French
Directeur, Communications et Affaires publiques
Bureau du ministre d’État (Sciences et Technologie)
343-291-2700

Media Relations
Industrie Canada
343-291-1777
media-relations [at] ic.gc.ca

Malorie Bertrand
Spécialiste des relations avec les médias
Fondation canadienne pour l'innovation
Bureau: 613-943-2580
malorie.bertrand [at] innovation.ca