Claire Samson

 

Vice-présidente, Programmes et planification

À titre de vice-présidente, Programmes et planification, Mme Claire Samson, Ph. D., est responsable de tous les aspects de la gestion des programmes de financement de l’infrastructure de recherche de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). Elle assume le leadership et prodigue des conseils stratégiques pour l’élaboration de politiques pertinentes à ces programmes. De plus, elle soutient notre engagement envers la reddition de comptes et l’excellence organisationnelle par l’évaluation et l’analyse rigoureuses des retombées et des impacts des investissements de la FCI dans l’infrastructure de recherche.

Mme Samson s’est jointe à la FCI en mars 2020 après plus de 25 ans d’expérience dans les milieux industriel et universitaire. Elle a commencé sa carrière dans le secteur privé où elle a travaillé durant dix ans comme sismologue d’exploration et de recherche chez Shell International, aux Pays-Bas, et comme analyste principale de l’ingénierie pour Neptec Design Group, à Ottawa, un sous-traitant pour la NASA et l’Agence spatiale canadienne. À partir de 2003, elle occupe les postes de professeure, de directrice du Département des sciences de la Terre et de vice-doyenne à la planification à la Faculté des études supérieures et postdoctorales à l’Université Carleton où elle remporte le prix d’excellence en enseignement 2014 de la Faculté des sciences et le prix de mentorat auprès des étudiants des cycles supérieurs en 2012. Elle devient doyenne de la recherche à l’École de technologie supérieure de Montréal en 2018.

Mme Samson a été présidente de l’Union géophysique canadienne et de la Canadian Exploration Geophysical Society. En 2017, elle a reçu le prix d’excellence Ames Honour Award de la NASA à titre de membre de l’équipe FINESSE (Field Investigations to Enable Solar System Science Exploration). 

Mme Samson est titulaire d’un baccalauréat en génie physique de l’Université Laval, d’une maîtrise en sciences géologiques de l’Université McGill et d’un doctorat en physique de l’Université de Toronto. Elle a aussi réalisé un stage postdoctoral à l’Université Cambridge, au Royaume-Uni. 

Crédit photo: Elizabeth Delage