Un investissement de 15,9 millions de dollars place le Canada à l'avant-garde de la recherche et de la conception de micropuces

17 juillet 2001

Ottawa, le 17 juillet, 2001… Madame Marlene Catterall, députée d'Ottawa-Ouest--Nepean au nom de l'honorable Brian Tobin, ministre de l'Industrie, s'est joint à Monsieur David Strangway, président-directeur général de la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI), qui annonçait aujourd'hui un investissement de 15,9 millions de dollars en vue d'appuyer le développement d'un réseau de pointe en recherche et conception de micropuces. Le réseau de recherche de système sur puce reliera plus de 250 chercheurs dans 32 universités et établissements de recherche du Canada. La mise sur pied d'un réseau national d'une telle envergure consacré à la recherche de système sur puce constitue une première mondiale.

« L'investissement de la FCI met l'accent sur deux éléments clés de la stratégie du gouvernement fédéral en matière d'innovation : l'infrastructure du savoir et le personnel hautement qualifié, » a déclaré Mme Catterall. « Il s'agit de deux éléments essentiels pour assurer notre prospérité et pour encourager l'adoption d'une culture de l'innovation qui permettra de placer le Canada comme chef de file dans l'économie mondiale du savoir hautement concurrentielle. »

« Ce projet national représente un modèle canadien unique permettant de relier les chercheurs et les étudiants des universités et établissements de recherche dans 9 provinces, » a ajouté M. Strangway. « Le réseau permettra aux chercheurs canadiens et à leurs partenaires de l'industrie de prendre la tête dans le domaine de la technologie de la micropuce. »

Le Fonds ontarien pour l'innovation contribue aussi au développement du nouveau réseau de recherche avec un investissement de 6,2 millions de dollars.

« L'Ontario investit en infrastructure pour édifier des centres de recherche, de découverte scientifique et d'innovation de classe internationale, afin d'assurer notre compétitivité dans la nouvelle économie de l'innovation, » a déclaré M. Jim Wilson, ministre de l'Énergie, des Sciences et de la Technologie de l'Ontario. « C'est en vue de servir un tel objectif que le gouvernement de l'Ontario a créé le Centre ontarien pour l'innovation et je suis heureux que le Fonds ait investi dans cette initiative menée par Queen's University.

Octroyée à Queen's University pour le compte d'un consortium d'universités et d'établissements de recherche, l'infrastructure du réseau national appuiera la mise en place de partenariats universités-industrie et permettra de créer une bibliothèque nationale de la propriété intellectuelle. Cette bibliothèque offrira des composants de systèmes microélectroniques et des outils de conception assistée par ordinateur. La bibliothèque sera accessible à partir des sites de recherche grâce à des liens de communication sécurisés.

Les chercheurs canadiens ayant accès à cette bibliothèque et à un réseau de distribution de concepts de systèmes sur puce pourront mener des recherches innovatrices dans de nombreux domaines, notamment les télécommunications, la robotique, l'informatique, les capteurs, la biotechnologie et la médecine.

Les fonds de la FCI sont attribués à la suite d'une évaluation indépendante par des experts du Canada et de l'étranger selon les critères suivants : 

  • qualité de la recherche et besoin de l'infrastructure;
  • contribution à l'amélioration de la capacité d'innovation;
  • retombées potentielles de la recherche pour le Canada .

La FCI est une société autonome à but non lucratif créée par le gouvernement du Canada en 1997 pour répondre à un besoin urgent du milieu canadien de la recherche : des infrastructures neuves et à la fine pointe. Elle finance 40% des coûts admissibles des projets; les autres 60% proviennent des établissements de recherche et de leurs partenaires financiers des secteurs public, privé et bénévole.

La FCI est dotée d'un budget d'investissement de 3,15 milliards de dollars. 

Une liste des projets approuvés à ce jour par la FCI et la liste des fonds accordés peuvent être consultées ici .

Pour information, veuillez communiquer avec:

Suzanne Corbeil
Fondation canadienne pour l'innovation 
Tel. : (613) 996-4403
Fax: (613) 943-0923
suzanne.corbeil [at] innovation.ca

Fiche documentaire

La technologie du système sur puce

Grâce à la technologie du système sur puce, on peut maintenant placer sur une seule puce un système microélectronique complet qui n'a besoin de rien d'autre pour interfacer avec le monde extérieur. La technologie du système sur puce évite l'utilisation de circuits imprimés plus volumineux qui coûtent plus cher et consomment beaucoup d'énergie. Cette technologie est à la base d'appareils tels que les caméras numériques sophistiquées, les équipements de télécommunications et d'Internet, les téléphones cellulaires et les assistants numériques personnels. Cette technologie présente l'avantage d'être mobile en offrant un traitement de signal très performant sur le terrain comme, par exemple, dans les équipements médicaux des ambulances.

Les solutions offertes par la micropuce constituent un élément clé du développement de diverses applications pour le marché actuel et futur. Les chercheurs qui contribuent et participent au monde révolutionnaire du système sur puce doivent avoir accès à des outils de conception assistée par ordinateur, à des méthodologies de conception et à un contenu réutilisable avant-gardistes. Le nouveau réseau de recherche leur offrira ces outils et ces méthodologies.

Le projet de Réseau de recherche de système sur puce a été développé avec la collaboration de 32 universités et établissements de recherche du Canada et en consultation avec les organismes suivants :

  • La Société canadienne de microélectronique, qui fournit aux chercheurs canadiens, aux étudiants et à l'industrie les meilleurs outils de conception, d'essai et de fabrication de micropuce. La société travaillera en collaboration avec Queen's University pour rendre le réseau accessible aux chercheurs des universités canadiennes;
  • Le Strategic Microelectronics Consortium, une association à but non lucratif qui représente des sociétés de microélectronique du Canada;
  • Micronet, le Réseau de centres d'excellence en recherche microélectronique financé par le gouvernement fédéral ; et
  • Le Fonds ontarien pour l'innovation créé par le gouvernement de l'Ontario en 1999. Il a été établi pour aider les universités, collèges communautaires, hôpitaux et institutions de recherche de l'Ontario à renforcer l'infrastructure nécessaire au développement de la technologie et de la recherche scientifique.


Liste des établissements participants

Carleton University
Concordia University
Dalhousie University
École de technologie supérieure
École polytechnique de Montréal
Institut national de la recherche scientifique-Énergie; Télécommunication
McGill University
McMaster University
Memorial University of Newfoundland
Queen's University
Royal Military College
Ryerson Polytechnic University
Simon Fraser University
Université de Montréal
Université de Sherbrooke
Université du Québec à Chicoutimi
Université du Québec à Montréal
Université du Québec à Trois-Rivières
Université Laval
University of Alberta
University of British Columbia
University of Calgary
University of Manitoba
University of New Brunswick
University of Ottawa / Université d'Ottawa
University of Regina 
University of Saskatchewan
University of Toronto
University of Victoria
University of Waterloo
University of Western Ontario
University of Windsor