Le Président de la Fondation canadienne pour l'innovation est accueilli par les milieux scientifiques

19 février 1997

Ottawa, le 19 février 1997 - Les honorables John Manley; David Dingwall et Jon Gerrard, respectivement ministre de l'Industrie, ministre de la Santé, et secrétaire d'État (Sciences, Recherche et Développement), se sont joints aujourd'hui à des représentants de l'industrie et des milieux de la recherche scientifique et médicale pour accueillir M. John Evans à titre de président pressenti de la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI). 

La Fondation, dont la creation a été annoncée dans le Budget, fournira un soutien financier important pour la modernisation des infrastructures de recherche des universités et hôpitaux de recherche du Canada, dans les domaines des sciences, de la santé, du génie et de l'environnement. Elle contribuera également à ce que le Canada figure parmi les nations qui réussissent le mieux à appliquer et à commercialiser les S-T pour assurer une création d'emplois et une croissance économique durables - car c'est là le coeur de la stratégie du gouvernement en S-T. 

« La Fondation est le fruit d'une toute nouvelle démarche adoptée par le gouvernement pour soutenir l'innovation et la recherche, a déclaré M. Manley. La FCI maintiendra notre pays à l'avant-garde des sciences et de la technologie, et elle permettra aux meilleurs et aux plus brillants chercheurs du pays de poursuivre leur carrière au Canada. » 

« La recherche médicale novatrice est une des pierres angulaires d'un régime de soins de santé moderne, et elle est indispensable au maintien d'un niveau de santé élevé chez les Canadiens, a déclaré le ministre David Dingwall. La Fondation donne un coup de pouce sans précédent aux scientifiques menant des recherches en sciences de la santé, et elle contribue aussi à faire progresser les connaissances dans le domaine de la santé. » 

« Nous savons, en cette aube du XXIe siècle, que le bien-être économique et la qualité de vie des Canadiens et Canadiennes dépendront de plus en plus de l'innovation, de la génération de connaissances et de la capacité de s'en servir utilement, a déclaré M. Jon Gerrard. Pour aider à relever ce défi, le gouvernement investit dans la capacité de recherche, dans les ressources humaines, dans les réseaux et dans la coopération, afin que les Canadiens se maintiennent à l'avant-garde en recherche et technologie. »
 
La FCI sera une société indépendante du gouvernement, et elle fera appel aux milieux de la recherche et au secteur privé. Le gouvernement fédéral fournira une somme initiale de 800 millions de dollars, ce qui permettra à la Fondation de consacrer en moyenne aux infrastructures de recherche quelque 180 millions par an au cours des cinq prochaines années. Grâce à des partenariats conclus avec d'autres organismes, la Fondation pourra investir jusqu'à deux milliards dans les infrastructures de recherche au Canada.