La Fondation canadienne pour l'innovation lance un concours national de financement de l'infrastructure de recherche

9 décembre 1997

OTTAWA, 9 décembre 1997-M. Keith Brimacombe, président et directeur général de la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI), a annoncé aujourd'hui le lancement d'un concours national visant à financer des projets d'infrastructure dans les établissements de recherche au Canada.

Les directives et critères d'évaluation publiés aujourd'hui dans le document « Annonce de concours » ont été approuvés lors de la première réunion du Conseil d'administration de la Fondation qui s'est tenue le 1er décembre 1997.

« Les établissements de recherche pourront présenter leurs premières propositions à la FCI d'ici le 1er mai 1998, a déclaré M. Brimacombe. Notre priorité est de donner à la communauté de recherche suffisamment de temps pour préparer les meilleures propositions qui soient. À cette fin, les établissements devront définir leurs propres priorités, discuter avec d'autres établissements de recherche et identifier d'éventuels partenaires.»

La FCI met l'accent sur le développement stratégique des établissements de recherche canadiens et offre quatre mécanismes de financement visant à les aider à mettre en place de nouveaux programmes de recherche et à renforcer ceux existants. Pour faire financer un projet, les établissements admissibles devront présenter un plan de développement décrivant leurs priorités de recherche et de formation des chercheurs.

La Fondation n'évaluera pas les plans eux-mêmes, mais elle s'attend à ce que les établissements tiennent un processus de consultation raisonnable avec les principaux intervenants. Le Fonds d'innovation sera le mécanisme principal de la Fondation et permettra aux établissements admissibles de renforcer, seuls ou en groupe, leurs infrastructures de recherche dans des domaines prioritaires. Ce mécanisme vise à aider les chercheurs canadiens à réaliser des travaux à la fine pointe des connaissances, et à encourager l'interdisciplinarité en appuyant des équipes de chercheurs provenant de divers établissements et secteurs.

Les Installations régionales et nationales ont pour but d'encourager les établissements à former des consortiums régionaux ou nationaux afin de planifier collectivement l'acquisition et le développement des infrastructures de recherche.

Le Fonds de relève répondra aux besoins en infrastructure des nouveaux membres du personnel universitaire dans des domaines essentiels au développement de la recherche dans les établissements.

Le Fonds de développement de la recherche vise le même objectif que les Fonds d'innovation et de relève. Il s'agit toutefois d'un mécanisme conçu pour aider les petites universités admissibles à renforcer leurs infrastructures de recherche.

« Notre prochaine étape sera d'établir les détails des mécanismes d'évaluation et de tenir, au début de la prochaine année, une série de réunions régionales afin d'expliquer les politiques de la FCI et de répondre aux questions de la communauté de recherche et du secteur privé, a déclaré Denis Gagnon, premier vice-président de la FCI. Nous tiendrons également des discussions avec les organismes fédéraux, provinciaux et bénévoles qui financent la recherche afin d'identifier des façons de collaborer. »

La Fondation canadienne pour l'innovation est une société indépendante sans but lucratif, établie en mai 1997 grâce à un investissement de 800 millions de dollars par le gouvernement fédéral. Son mandat est d'investir dans l'infrastructure de recherche et de développement dans les universités, les collèges, les hôpitaux et les autres établissements de recherche sans but lucratif au Canada. La Fondation investira en partenariat avec les secteurs privé, public et bénévole. Grâce à ces partenariats, la FCI a le potentiel d'engendrer environ deux milliards de dollars d'investissement dans des projets d'infrastructure de recherche au Canada.