Atelier 2021 à l’intention des installations financées par le Fonds des initiatives scientifiques majeures


 

En raison de la pandémie actuelle, la septième édition de l’atelier à l’intention des installations financées par le Fonds des initiatives scientifiques majeures et intitulé « Envisager l’avenir : adapter nos installations de recherche à la nouvelle réalité », prendra la forme d’une série de rencontres virtuelles qui auront lieu entre début mars et fin avril.

Nous sommes heureux d'y accueillir les directeurs et membres du personnel des 17 installations de recherche nationales financées par le Fonds des initiatives scientifiques majeures, les représentants des universités hôtes, les partenaires financiers et d’autres invités.

Nous allons explorer les thèmes de la résilience et du changement, deux enjeux qui mettent en lumière les importants facteurs à considérer lorsque l’on songe à mieux équiper nos installations et ce, afin de mieux répondre aux besoins futurs.

Notre atelier a toujours pour principaux objectifs d’offrir une occasion de réseauter, de partager des bonnes pratiques et de parler des défis rencontrés en ce qui a trait à la gouvernance et à la gestion des activités des installations de recherche de grande envergure.

Au cours de l’atelier, les participants peuvent s’attendre à :

  • Partager leurs connaissances, expériences et bonnes pratiques en vue de relever les défis communs auxquels font face les installations de recherche nationales;
  • Tisser des liens avec la communauté des installations de recherche nationales;
  • Envisager des possibilités futures.   

Calendrier des activités

Toutes les séances se tiendront en anglais de 13 h 30 à 15 h. Leur enregistrement ainsi que des résumés des discussions de groupes seront disponibles après chaque séance à partir des onglets ci-dessous si vous n’avez pas été en mesure d’y assister.

Séances 1 – Le 2 mars 2021 : S’adapter à un monde postpandémie

Séance 2 – Le 18 mars 2021 : La cybersécurité

Séance 3 – Le 7 avril 2021 : Équité, diversité et inclusion

Séance 4 – Le 27 avril 2021 : Le prochain concours du Fonds des initiatives scientifiques majeures 

Inscription

L’inscription à cet atelier est gratuite et elle est ouverte aux installations financées par le Fonds des initiatives scientifiques majeures ainsi qu’à leurs établissements hôtes, partenaires de financement et invités.

Image d'inscription

Inscription

Veuillez ne pas tarder à vous inscrire afin de nous aider à planifier la logistique de l’atelier. Nous fournirons aux participants inscrits de plus amples renseignements sur la vidéoconférence une semaine avant l’activité.  

S’adapter à un monde postpandémie

Le 2 mars 2021
13 h 30 à 15 h, heure normale de l’Est

Le changement est la seule constante de la vie comme l’année écoulée en fait preuve. Quelles approches créatives pouvons-nous utiliser pour faire face aux changements à la fois progressifs et transformatifs de l'environnement dans lequel opèrent les installations de recherche nationales ? Naveed Aziz, du consortium CGEn, et Volker Gerdts, de VIDO-InterVac, donneront des exemples de la façon dont leurs installations ont pu contribuer aux efforts nationaux et mondiaux de lutte contre la pandémie de COVID-19 et de la façon dont leurs activités ont dû être modifiées et adaptées dans ce contexte.

Suivant les présentations, les participants discuteront en petits groupes des défis courants qu’engendre la pandémie de COVID19 en ce qui a trait au financement, au personnel, à la gestion et aux utilisateurs des installations de recherche nationales. Le but est d’échanger de bonnes pratiques d’exploitation et de gestion des installations et d’atténuation des répercussions négatives. Certes la pandémie a provoqué des changements, mais les bonnes pratiques abordées durant la séance demeureront utiles par la suite, durant tout le cycle de vie des installations. Les sujets de discussion, déterminés en fonction de l’intérêt des participants, pourraient comprendre ceux-ci : transition vers le télétravail, équilibre entre mandat national et exigences locales, possibilités et défis financiers, gestion des ressources humaines dans un contexte de mobilité internationale limitée et planification opérationnelle et stratégique en période d’incertitude marquée.

Nos panélistes

Naveed Aziz

Naveed Aziz est conseiller administratif et scientifique en chef du consortium CGEn

Naveed Aziz est conseiller administratif et scientifique en chef du consortium CGEn, la plateforme nationale du Canada pour le séquençage et l’analyse du génome, qui se déploie à l’Hôpital pour enfants de Toronto, à l’Université McGill, à Montréal, et au Centre des sciences génomiques Michael Smith du Canada, à Vancouver.

Grâce à son leadership, CGEn joue un rôle de premier plan en matière de progrès technologiques en génomique. M. Aziz s’exprime avec passion en faveur de la mise au point de solutions puissantes et efficaces concernant la production et le stockage des mégadonnées, ainsi que leur dépôt dans des bases de données de science ouverte, afin de favoriser l’échange de données à haute vitesse au pays et sur la scène internationale.

Monsieur Aziz siège à de nombreux comités consultatifs scientifiques nationaux et internationaux. Il est titulaire d’un doctorat en ciblage génétique de l’Université de Dundee, au Royaume-Uni, ainsi que d’une maîtrise en biotechnologie et d’une MBA pour cadres, toutes deux de la Bradford School of Management, au Royaume-Uni.  Auparavant, il a été directeur des programmes technologiques à Génome Canada, directeur de la génomique à l’Université de York, au Royaume-Uni, et de chercheur universitaire au Noble Research Institute, aux États-Unis.

Volker Gerdts

Volker Gerdts

Volker Gerdts est président-directeur général de l’Organisme de recherche sur les vaccins et les maladies infectieuses-Centre international de recherche sur les vaccins du Canada.

Volker Gerdts est président-directeur général de l’Organisme de recherche sur les vaccins et les maladies infectieuses-Centre international de recherche sur les vaccins du Canada (VIDO-InterVac) de l’Université de la Saskatchewan, à Saskatoon. Il y occupe d’abord, de 2007 à 2018, les fonctions de directeur associé à la recherche. Il enseigne également l’immunologie vétérinaire à l’Université de la Saskatchewan. Devenu titulaire en 1994 d’un doctorat en médecine vétérinaire de l’École vétérinaire de Hanovre, il obtient, en 1997, l’équivalent allemand d’un doctorat de l’Institut fédéral de recherche en santé animale de l’île de Riems, et de l’École vétérinaire de Hanovre, en Allemagne. Pendant sa carrière, il siège à des comités de rédaction ainsi qu’à des comités d’évaluation scientifique nationaux et internationaux, notamment pour le compte des National Institutes of Health, aux États-Unis, de la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies ‒ un partenariat mondial pour la mise au point de vaccins ‒ et de la Fondation Gairdner. 


Téléchargez une liste des participants inscrits

La cybersécurité

Le 18 mars 2021
13 h 30 à 15 h, heure avancée de l'Est

Joindre la séance

Des protagonistes hostiles ciblent constamment l'écosystème canadien de la recherche. Les installations de recherche nationales ne sont pas à l'abri de ces menaces et doivent prendre la sécurité de la recherche au sérieux. L’évolution constante des technologies expose les données numériques à diverses menaces : corruption, vol, destruction. Même les installations fonctionnant selon les principes des données ouvertes sont menacées. Les outils matériels sont également menacés en raison de l'utilisation croissante des possibilités d’accès à distance.  C’est pourquoi les installations de recherche nationales doivent non seulement reconnaître l’importance de gérer adéquatement des actifs numériques, mais aussi celle de s’adapter et de mettre en œuvre les meilleures pratiques possibles en matière d’atténuation des risques. Comme il a été demandé, cette séance :

  • Fournira un aperçu général des menaces pesant sur la sécurité de la recherche
  • Décrira les menaces spécifiques concernant les données et les liens avec la cybersécurité
  • Partagera le parcours d'une installation financée par le Fonds des initiatives scientifiques majeures dans le domaine de la cybersécurité.

Nos panélistes

Analyste principal, Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS)

Image générique d'une personne

Analyste principal, Service canadien du renseignement de sécurité

Von Welch

Von Welch

Von Welch, vice-président associé à la sécurité de l’information, Université de l’Indiana

Von Welch est vice-président associé à la sécurité de l'information à l'Université de l'Indiana. À ce titre, il dirige le Centre de recherche en cybersécurité appliquée (CACR) de l'université et est le chercheur principal de Trusted CI (le centre d'excellence en cybersécurité de la Fondation nationale des sciences (NSF)) et de ResearchSOC, un projet financé par la NSF visant à fournir des services de cybersécurité à certains des plus importants projets de recherche des États-Unis.

Lam Pho

Lam Pho

Lam Pho, dirigeant principal de l'information du groupe canadien d'essais sur le cancer

Lam Pho est le dirigeant principal de l'information du groupe canadien d'essais sur le cancer de l'Université Queen's. Il est également directeur des technologies de l’information du Réseau canadien d’essais sur le cancer. Il a plus de 30 années d'expérience dans les domaines de la stratégie numérique, des technologies de l'information, de l'administration de bases de données, des essais cliniques, de la conformité informatique, de la gestion de projets et des processus commerciaux. Lam Pho dirige ou participe à de nombreuses initiatives, groupes de travail et comités informatiques provinciaux, nationaux et internationaux. Il est diplômé de l'Université Queen's en mathématiques, informatique et statistiques.

SCRS – Modèle pour la sécurité de recherche

Trusted CI – Von Welch

GCEC – Lam Pho


TÉLÉCHARGEZ UNE LISTE DES PARTICIPANTS INSCRITS

Équité, diversité et inclusion 

Le 7 avril 2021
13 h 30 à 15 h, heure avancée de l'Est

Il existe un paradoxe dans le milieu scientifique : nous savons que la diversité est mère d’innovation, mais il est démontré qu’il y a toujours des inégalités dans l’accès et la participation des groupes sous-représentés dans de nombreux domaines. À la table ronde de cette séance, on traitera des défis systémiques et culturels à surmonter dans le contexte de la communauté des installations de recherche nationales. Plus précisément, on abordera les façons de favoriser la diversité au sein des collaborations entre les équipes de recherche, de même qu’avec des partenaires externes et des utilisateurs, afin de réduire les écarts et de pouvoir recevoir diverses perspectives.

Nos panélistes

Michelle Gauthier

Michelle Gauthier photo

Michelle Gauthier, conseillère spéciale au Réseau canadien des Centres de données de recherche

Michelle Gauthier est conseillère spéciale au Réseau canadien des Centres de données de recherche (RCCDR) hébergé par l’Université McMaster et le Réseau canadien pour l’accessibilité dont l’antenne principale se situe à l’Université Carleton. À titre de présidente de l’entreprise Michelle Gauthier and Associates Inc., elle conseille des dirigeants du secteur universitaire et à but non lucratif en matière de gouvernance, de communication, d’engagement communautaire, de planification stratégique, de gestion d’événements nationaux et d’élaboration de politiques. Par le passé, elle a été conseillère spéciale du président-directeur général de Centraide Canada, vice-présidente des politiques publiques et de l’engagement communautaire à Imagine Canada, directrice de la recherche et de l’analyse des politiques à Universités Canada, consultante principale chez PricewaterhouseCoopers ainsi que directrice générale de l’Association des traducteurs et interprètes de l’Ontario. Madame Gauthier est titulaire d’un doctorat en communication de l’Université McGill et elle parle couramment les deux langues officielles.

Daniela Loock

Daniela Loock

Daniela Loock, directrice des services de gestion à Ocean Networks Canada

Daniela Loock est directrice des services de gestion à Ocean Networks Canada (ONC) à l’Université de Victoria. Elle y est à la tête des services de gestion, des communications, de la formation et de l’engagement communautaire; elle supervise la gestion des ressources humaines; elle contribue à définir le profil national et international de l’installation; et elle en soutient les utilisateurs issus de la collectivité. Avant de joindre les rangs d’Ocean Networks Canada, elle a occupé le poste de directrice associée du Groupe des sciences de l’environnement au Collège militaire royal, où elle a beaucoup collaboré avec des représentants gouvernementaux, des scientifiques, des communautés autochtones et le secteur privé en vue de résoudre les enjeux de la contamination des sites, particulièrement dans les régions éloignées et arctiques. Elle a assuré la présidence et la trésorerie de la division de l’environnement de l’Institut chimique du Canada et siégé à des comités consultatifs techniques. Madame Loock est titulaire d’un doctorat en chimie de l’Université de Victoria et d’un diplôme de premier cycle en génie chimique de l’Université technique de Darmstadt, en Allemagne. Elle est également professeure adjointe au Collège militaire royal du Canada.

Christine Barnard

Christine Barnard

Christine Barnard, directrice exécutive chez ArcticNet

Christine Barnard est directrice exécutive chez ArcticNet où elle dirige une équipe chargée de soutenir, de promouvoir et de renforcer la recherche dans l’Arctique et le Nord. En étroite collaboration avec les directeurs et directrices scientifiques, elle a conduit ArcticNet vers une nouvelle étape de son mandat en donnant aux localités du Nord le pouvoir de s’émanciper comme partenaires de recherche et en signant de nouveaux partenariats internationaux grâce auxquels l’expertise canadienne dans le domaine de l’Arctique est mise au service du monde entier. Avant de se joindre à l’équipe de direction d’ArcticNet, elle a géré le programme de recherche du Centre d’études nordiques (CEN) de l’Université Laval, un regroupement de plus de 300 chercheurs multidisciplinaires, étudiants diplômés, personnel de recherche et boursiers postdoctoraux qui étudient les systèmes terrestres et d’eau douce du Nord. À titre de coordonnatrice scientifique et gestionnaire de la recherche et de l’infrastructure, elle a supervisé le réseau de stations de recherche et de surveillance environnementale du centre distribué dans l’est de l’Arctique et du subarctique canadiens. Depuis 2006, elle a siégé au Comité canadien de gestion des données polaires, au conseil d’administration du Réseau canadien des opérateurs de recherche nordique et au comité directeur du Consortium de la baie d’Hudson. De plus, elle a dirigé le groupe de travail sur les infrastructures de l’Institut nordique du Québec et représenté l’Université Laval et le Centre d’études nordiques auprès de l’Association universitaire canadienne d’études nordiques, du réseau INTERACT et de l’Université de l’Arctique. Madame Barnard est titulaire d’une maîtrise et d’un doctorat en sciences de l’environnement de l’Université du Québec à Trois-Rivières.


TÉLÉCHARGEZ UNE LISTE DES PARTICIPANTS INSCRITS

Le prochain concours du Fonds des initiatives scientifiques majeures  

Le 27 avril 2021
13 h 30 à 15 h, heure avancée de l'Est

À l’aube de l’avant-dernière année du cycle de financement du Fonds des initiatives scientifiques majeures, il est temps de discuter des modifications possibles au Fonds. En prenant en considération un récent rapport sur les progrès réalisés par les installations de recherche financées entre 2012 et 2017 et le rapport de synthèse ainsi que le plan d’action découlant des consultations de 2018 auprès des installations financées par le Fonds des initiatives scientifiques majeures, la FCI présentera son point de vue actuel sur les paramètres du prochain concours et invitera les participants à lui donner leurs avis. Cela permettra à la FCI de répondre à leurs besoins et de mieux soutenir la communauté de chercheurs du Canada.

Diapositives - Le prochain concours du Fonds des initiatives scientifiques majeures


TÉLÉCHARGEZ UNE LISTE DES PARTICIPANTS INSCRITS

MSI-ISM [at] innovation.ca (Communiquez avec nous)