Vous êtes ici

14 administrateurs nommés à la Fondation canadienne pour l’innovation

Le 18 novembre 1997

OTTAWA, le 18 novembre 1997- L’honorable John Manley, ministre de l’Industrie, et le Dr John Evans, président du conseil de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI), ont annoncé aujourd’hui la nomination de 14 Canadiennes et Canadiens éminents au conseil d’administration de la FCI.

Ces nominations, qui entrent en vigueur immédiatement, permettront à la Fondation de lancer des programmes nationaux destinés à renforcer la capacité canadienne de recherche en investissant dans des projets d’infrastructure dans des établissements de recherche. Les administrateurs nommés aujourd’hui sont :

(cliquer sur les noms pour les notices biographiques)

M. Lorne A. Babiuk M. Michel Gervais Mme Gerri Sinclair
M. Thomas A. Brzustowski M. Jean-Yves Leblanc M. Michael Smith
Mme Dian Cohen M. Robert Phillips Mme Stella Thompson
M. Bernard Coupal M. David Pink Mme Mary Anne White
Mme Monique Frize M. Gedas A. Sakus

Cette annonce est l'aboutissement du processus de nomination des membres et administrateurs amorcé à l'été 1997 et mené conjointement par la FCI et le gouvernement du Canada.

«Investir dans l'innovation et le savoir constitue une des principales priorités du gouvernement fédéral, a déclaré M. Manley. En appliquant à la sélection et au financement des projets les plus hautes normes d'évaluation ainsi que des connaissances spécialisées, la Fondation aidera le Canada à améliorer et développer la base de connaissances dont les institutions de recherche et les entreprises ont besoin pour réussir».

Provenant principalement du milieu de la recherche et du monde des affaires partout au pays, les administrateurs ont comme première tâche d’approuver les politiques et les programmes nécessaires pour que la Fondation tienne son premier concours de financement en 1998.

«Ces personnes joueront un rôle crucial pour assurer l’épanouissement de la recherche et de l’innovation au Canada, a déclaré le Dr Evans. Les investissements stratégiques de la FCI iront au-delà d’une simple modernisation de l’infrastructure de la recherche au Canada. Ils contribueront à placer le Canada à l’avant-plan de l’innovation sur le plan mondial en permettant à nos chercheurs de tirer pleinement profit d’occasions de recherche qui auront un impact profond sur le bien-être et la qualité de vie des Canadiens et Canadiennes».

Le Budget fédéral de 1997 proposait la création de la FCI en vue d’appuyer le financement de projets d’infrastructure dans les domaines de la santé, de l’environnement, des sciences et du génie.

La Fondation canadienne pour l’innovation est une société indépendante sans but lucratif, établie en mai 1997 grâce à un investissement de 800 millions de dollars par le gouvernement fédéral. Son mandat est d’investir dans l’infrastructure de recherche et de développement dans les universités, les collèges, les hôpitaux et les autres établissements de recherche sans but lucratif au Canada. La Fondation investira en partenariat avec les secteurs privé, public et bénévole. Grâce à ces partenariats, la FCI a le potentiel d’engendrer environ deux milliards de dollars d’investissement dans des projets d’infrastructure de recherche au Canada.

Notices biographiques


Lorne A. Babiuk
M. Babiuk est professeur au Département de microbiologie vétérinaire de l’Université de la Saskatchewan, et directeur de la Veterinary Infectious Disease Organization (VIDO) à Saskatoon. Il est le récipiendaire de nombreuses distinctions professionnelles et universitaires pour ses travaux de recherche, notamment le Xerox Canada-Forum Award qui lui a été décerné en 1993, en reconnaissance de sa participation active au transfert de technologie des laboratoires de recherche vers l’industrie. M. Babiuk détient un B.S.A., un M.Sc. et un D.Sc. de l’Université de la Saskatchewan, et un Ph.D. de l’Université de la Colombie-Britannique.

Thomas A. Brzustowski
M. Brzustowski est le président du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) depuis 1995. Avant de se joindre à la fonction publique, il était professeur en génie mécanique et a occupé de nombreux postes d’administrateur à l’Université de Waterloo de 1962 à 1987, dont 13 ans à titre de vice-président aux affaires académiques. En 1987, M. Brzustowski a quitté l’Université pour se joindre au gouvernement de l’Ontario, où il a occupé un poste de sous-ministre avant d’être nommé au CRSNG. M. Brzustowski détient un B.Sc.A. en génie physique de l’Université de Toronto, ainsi qu’une maîtrise et un Ph.D. en génie aéronautique de l’Université Princeton.

Dian Cohen
Communicatrice et auteure de renom, Mme Cohen est une ancienne journaliste nationale aux affaires économiques au réseau CTV, et elle est présidente de DC Productions Limited. Elle est aussi l’auteure ou la co-auteure de cinq ouvrages, et elle a réalisé de nombreuses émissions de radio et de télévision, des productions vidéo et des publications. Elle œuvre comme administratrice ou conseillère pour plusieurs sociétés canadiennes et internationales. Mme Cohen est souvent sollicitée comme conférencière lors des réunions d’entreprises, de gouvernements ou d’ONG, afin de traiter de la mondialisation de l’économie et de ses effets sur les organisations. Elle est récipiendaire de l’Ordre du Canada et de plusieurs distinctions pour l’excellence de son travail en économie et en affaires.

Bernard Coupal

M. Coupal est le président de Gestion T2C2/BIO Inc. et de Gestion T2C2/INFO Inc. (Transfert Technologies Commercialisation Capital), dont les mandats sont d’identifier, d’évaluer et de commercialiser des technologies issues des milieux universitaires, des centres de recherche privés et publics et des milieux industriels. Il a été auparavant le premier président-directeur général de la Société Innovitech du Grand Montréal. Avant d’occuper ce poste, il a participé à la mise sur pied de BioCapital, une société de capital de risque dans le secteur de la biotechnologie. Auparavant, il a occupé plusieurs postes de haute direction, notamment celui de directeur général de l’Institut de recherche en biotechnologie, au Conseil national de recherches du Canada. M. Coupal a reçu de nombreuses distinctions, dont la Médaille du Bureau des gouverneurs de l’Université de Sherbrooke et la Médaille Armand-Frappier en biotechnologie. Il a également été choisi comme bâtisseur par la Revue Commerce en 1995. Il détient un B.Sc.A. en génie chimique et une maîtrise en sciences appliquées de l’Université de Montréal, et un Ph.D. en génie chimique de l’Université de la Floride.

Monique Frize
Mme Frize est titulaire de la chaire CRSNG des femmes en sciences et en génie (Ontario), qui est parrainnée conjointement par l'Université d'Ottawa et l'Université Carleton. Mme Frize est également professeure au Département de génie informatique et des systèmes à l'Université Carleton, et professeure à l'École d'ingénierie et de technologie de l'information à l'Université d'Ottawa. Mme Frize a siégé à de nombreux conseils d'administration de prestige, y compris le Conseil consultatif national des sciences et de la technologie qu'elle a présidé et dont elle a rédigé le rapport intitulé Le rôle international du Canada en science et technologie. Elle détient un B.Sc.A. (génie électrique) de l'Université d'Ottawa, un M.Phil. (génie médical) de l'Imperial College, en Angleterre, un M.B.A. de l'Université de Moncton, ainsi qu'un Ph.D. de l'Erasmus Universiteit de Rotterdam, aux Pays-Bas. Mme Frize est membre de l'Ordre des ingénieurs de l'Ontario, membre senior du IEEE, Fellow de l'Académie canadienne de génie et Officier de l'Ordre du Canada.

Michel Gervais
Recteur de l’Université Laval de 1987 à 1997, M. Gervais a eu une carrière universitaire remarquable à cet établissement, où il a également occupé les postes de vice-recteur à l’enseignement et à la recherche, et de professeur à la Faculté de théologie. Il a siégé à de nombreux conseils d’administration, notamment à titre de président du conseil d’administration de l’Association des Universités et Collèges du Canada, et de président du Groupe d’action pour l’avancement technologique et industriel de la région de Québec. Membre de l’Ordre du Canada, M. Gervais est aussi Officier de l’Ordre national du Mérite (France). Il détient un B.A. du Collège de Lévis, plusieurs diplômes (B.Th., L.Th. et L.Ph.) de l’Université Laval, ainsi qu’un D.Th. de l’Université pontificale Saint-Thomas d’Aquin, à Rome (Italie).

Jean-Yves Leblanc
Président et chef de l’exploitation de Bombardier Transport, M. Leblanc a commencé sa carrière dans cette entreprise en 1986, lorsqu’il s’y est joint à titre de président de la Division du transport en commun. De 1981 à 1985, il avait occupé les postes de vice-président exécutif et de président et directeur général chez Marine Industrie Ltée. Auparavant, il avait été vice-président et président de Sométal Atlantic Ltée. Membre de l’Académie canadienne de génie, M. Leblanc a également siégé au Groupe de consultation sectorielle sur le commerce extérieur (GCSCE) du gouvernement du Canada, pour le secteur des transports. M. Leblanc détient un B.Sc. en génie mécanique de l’Université Laval, un M.B.A. de l’Université Western Ontario, et une maîtrise en génie de l’Université de Toronto.

Robert A. Phillips

M. Phillips est directeur exécutif de l’Institut national du cancer du Canada. Cette organisation a pour mandat d’établir des politiques pour la recherche sur le cancer et de distribuer les fonds amassés par la Société canadienne du cancer et la Fondation Terry Fox. M. Phillips enseigne également au Département de biophysique médicale, à l’Université de Toronto. Outre sa participation à de nombreux comités universitaires et hospitaliers, M. Phillips a siégé aux conseils d’administration de l’Institut national du cancer du Canada et de la Société canadienne du cancer. Il détient un B.A. en chimie et en zoologie du Carleton College de Northfield (Minnesota) et un Ph.D. en biologie moléculaire de la Washington University à St. Louis (États-Unis).

David Pink
Professeur de physique à l’Université St. Francis Xavier, M. Pink effectue des recherches en physique de la matière condensée, ainsi qu’en modélisation des membranes biologiques et des interfaces dites «molles». Ses travaux, menés en collaboration avec des collègues sur plusieurs continents, portent sur la modélisation des interfaces membrane-eau en présence de protéines et d’autres molécules. Pour ces travaux, M. Pink a obtenu diverses subventions du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG). M. Pink a travaillé avec le CRSNG pendant une dizaine d’années; il a été membre du Conseil du CRSNG pendant six ans, président de groupe pour la physique pendant trois ans et il a siégé à plusieurs comités du CRSNG, ainsi qu’au conseil consultatif de l’accélérateur TRIUMF.

Gedas A. Sakus
M. Sakus est actuellement président du secteur Technologie, chez Nortel. Auparavant, il a été président du service des réseaux publics chez Northern Telecom. Depuis qu’il s’est joint à Northern Telecom en 1962, M. Sakus a occupé plusieurs postes de haute direction, notamment comme président de la filiale chargée de la recherche et du développement. Il a également été président de Northern Telecom Canada. M. Sakus siège à de nombreux conseils d’administration de prestige et il a été nommé en juillet 1996 au Conseil consultatif des sciences et de la technologie, qui relève du Premier ministre du Canada. Il détient un B.Sc.A. en génie électrique de l’Université de Toronto, ainsi que des doctorats honorifiques de l’Université d’Ottawa et de la Technical University of Nova Scotia.

Gerri Sinclair
Mme Sinclair dirige l’Exemplary Center for Interactive Technologies in Education (ExCITE), l’un des premiers laboratoires de recherche et développement en multimédia au Canada, à l’Université Simon Fraser, Burnaby (Colombie-Britannique). Mme Sinclair est également présidente et directrice générale de NCompass Labs Inc., une jeune entreprise de haute technologie, dont les activités sont issues de ExCITE. Elle a été membre du Conseil consultatif national sur l’autoroute de l’information, et membre du Réseau canadien pour l’avancement de la recherche, de l’industrie et de l’enseignement (CANARIE). Mme Sinclair détient un B.A. (spécialisation) et un Ph.D., tous deux de l’Université de la Colombie-Britannique.

Michael Smith

M. Smith est titulaire de la chaire Peter Wall en biotechnologie à l’Université de la Colombie-Britannique. Il a récemment été nommé directeur du nouveau Genome Sequencing Centre de Vancouver. Depuis qu’il s’est joint à l’Université en 1970, il a occupé plusieurs postes de cadre, dont celui de directeur du laboratoire de biotechnologie, et celui de directeur scientifique du Réseau de centres d’excellence en génie protéique. M. Smith est l’un des conférenciers les plus en demande au Canada, et il a reçu de nombreuses distinctions scientifiques, dont le prix Nobel de chimie en 1993, le Principal Award of The Ernest C. Manning Awards Foundation et le Killam Research Prize (UBC). M. Smith détient un B.Sc. (spécialisation) en chimie et un Ph.D. en chimie, tous deux de l’Université de Manchester, en Angleterre.

Stella Thompson

Mme Thompson est actuellement directrice principale de Governance West Inc., une entreprise de Calgary établie afin d’aider les conseils d’administration et les cadres supérieurs à améliorer la gestion de leurs organismes. Avant de former Governance West Inc., elle a été présidente de Stellar Energy Ltd. Elle a également occupé plusieurs postes de haute direction avec de grandes sociétés pétrolières en Australie et au Canada, notamment comme vice-présidente de la Division des produits, de Petro-Canada. Elle siège à plusieurs conseils d’administration de premier plan, et a déjà siégé au Conseil consultatif des sciences et de la technologie, qui relève du Premier ministre du Canada. Mme Thompson détient un B.A. en économie de l’Université de Calgary, et un M.A. en économie de l’Université de l’Alberta.

Mary Anne White
Chercheure boursière Killam en sciences des matériaux et professeure de chimie à l’Université Dalhousie, Mme White a également une charge de cours au Département de physique. Ses domaines de recherche portent sur les propriétés thermiques des solides. Outre ses contributions à l’avancement des connaissances, elle est vivement intéressée par la question de la sensibilisation du public à la science. Elle est récipiendaire de nombreuses distinctions professionnelles et universitaires, dont le Prix d’excellence en enseignement de la Faculté de sciences (Université Dalhousie). Mme White détient un B.Sc. en chimie de l’Université Western Ontario, et un Ph.D. en chimie physique de l’Université McMaster.

Fondation canadienne pour l’innovation

Président du conseil
Dr John R. Evans Président du conseil,
Fondation canadienne pour l'innovation
M. Keith Brimacombe Président directeur général
M. Denis Gagnon Premier vice président
Administrateurs
Lorne A. Babiuk Directeur, Veterinary Infectious
Disease Organization (VIDO)
Thomas A. Brzustowski Président, Conseil de recherches en sciences
naturelles et en génie (CRSNG)
Dian Cohen Présidente, DC Productions Limited
Bernard Coupal Président, Gestion T2C2/BIO Inc. et T2C2/INFO Inc.
(Transfert Technologies Commercialisation Capital)
Monique Frize Professeure, Chaire CRSNG/Nortel des femmes en sciences et en génie en Ontario,
Université Carleton
Michel Gervais Consultant; ancien recteur de l’Université Laval
Jean-Yves Leblanc Président et chef de l’exploitation de Bombardier Transport
Robert A. Phillips Directeur exécutif, Institut national du cancer du Canada
David Pink Professeur, Département de physique,
Université St. Francis Xavier
Gerri Sinclair Directrice, Exemplary Center for Interactive
Technologies in Education (ExCITE)
Gedas A. Sakus Président, Technologie, Nortel
Michael Smith Détenteur de la chaire Peter Wall en biotechnologie,
Université de la Colombie-Britannique
Stella Thompson Directrice principale, Governance West Inc.
Mary Anne White Professeure de chimie, Université Dalhousie
Membres
Angus A. Bruneau Président du conseil d’administration,
Fortis Inc.; président, Air Nova
Gilles Cloutier Consultant; ancien recteur
de l’Université de Montréal
Jim Friesen Directeur, Département Banting and Best de recherche médicale,
Université de Toronto
Robert J. Giroux Président, Association des Universités et Collèges du Canada
Art Hanson Président, Institut international du
développement durable
Dorothy Lamont Présidente-directrice générale, Société canadienne du cancer,
Institut national du cancer du Canada
Monique Lefebvre Présidente, Québécor Multimédia
Julia Levy Présidente-directrice générale,
scientifique principale, QLT PhotoTherapeutics Inc.
Judith Maxwell Présidente, Réseaux canadiens de recherche en politiques publiques
Edythe A. Parkinson-Marcoux Ancienne présidente, CS Resources Limited
Peter J. Nicholson Vice-président exécutif, Corporate Strategy, BCE Inc.
Guy Saint-Pierre Président du conseil d’administration, Groupe SNC-Lavalin
Martha Piper Présidente et vice-chancelière,
Université de la Colombie-Britannique
Matt Spence Président, Alberta Heritage Foundation for Medical Research
Ron Steer Professeur, Département de chimie,
Université de la Saskatchewan
Personnel
M. Keith Brimacombe Président directeur général
M. Denis Gagnon vice-président
M. George E. Connell Conseiller principal en politiques
Mme Manon L. Harvey vice-présidente, finances
Mme Carmen Charette vice-présidente, programmes


Fondation canadienne pour l’innovation

La Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) est une société autonome créée par le gouvernement fédéral afin de renforcer la capacité de recherche canadienne. La Fondation atteindra cet objectif en engageant des fonds dans le développement de l'infrastructure de recherche au Canada. Le mandat de la Fondation est d'accroître la capacité des universités, des collèges, des hôpitaux et d'autres établissements sans but lucratif en vue d'effectuer de la recherche scientifique et du développement technologique (R et D) de calibre international. Afin d'assurer la mise en oeuvre de son mandat, la Fondation, en collaboration avec ses partenaires de financement, fournit des infrastructures de R et D qui:

  • favorisent la croissance économique et la création d'emplois;
  • permettent d'améliorer la santé, l'environnement et la qualité de vie;
  • développent la capacité d'innovation;
  • offrent un meilleur environnement pour la formation des jeunes Canadiens et Canadiennes qui désirent poursuivre des carrières en recherche;
  • attirent et retiennent des chercheurs compétents au Canada;
  • favorisent les réseaux et la collaboration entre les chercheurs;
  • assurent l'utilisation optimale des infrastructures canadiennes en favorisant le partage entre les établissements.

La Fondation bénéficie d'un investissement initial du gouvernement fédéral de 800 millions de dollars. Ce capital et les intérêts courus permettront à la Fondation de verser en moyenne 180 millions de dollars annuellement durant cinq ans à des projets d'infrastructure de recherche.

La Fondation concentrera ses investissements sur les principaux besoins dans les domaines de la santé, de l'environnement, des sciences et du génie. Le principe directeur de la Fondation sera d'investir en partenariat avec les secteurs privé et bénévole ainsi que les gouvernements provinciaux. On s'attend à ce que les contributions de la Fondation représentent environ 40 p. 100 de l'ensemble des coûts admissibles sans jamais dépasser 50 p. 100 par projet. Selon cette formule, la Fondation et ses partenaires devraient investir plus de 2 milliards de dollars. Le conseil d'administration est composé de 15 représentants éminents des milieux de la recherche et des affaires.

Le conseil d’administration est responsable d'adopter les politiques et les programmes de l'organisme et de décider de l'affectation des fonds. Huit de ces administrateurs ont été élus par les membres de la FCI, et six autres ont été nommés par le gouvernement du Canada. M. Evans fait également partie du conseil d'administration.

Le conseil d'administration rendra compte aux 15 membres de la Fondation, dont le rôle est similaire à celui des actionnaires d'une société et qui sont responsables d'approuver les vérifications et les contrôles financiers de la Fondation. Le gouvernement fédéral a d’abord nommé six des 15 membres qui ont ensuite élu les neuf autres. Le ministre de l’Industrie informera le Parlement annuellement des activités de la FCI.

MM. Keith Brimacombe et Denis Gagnon ont été nommés respectivement président-directeur général et premier vice-président de la corporation. Une de leurs principales responsabilités sera d'élaborer et de mettre en oeuvre des politiques et des programmes visant à moderniser tl'infrastructure de recherche au Canada.

Share/Save